Tout un poème

21 Novembre 2018 : La Guerre des nerfs

La Guerre des nerfs
Aux championnats du monde de bataille de regards
Nous ne serions pas allés bien loin. Pourtant
j’avais tenu un peu plus longtemps que toi,
une seconde est suffisante pour gagner
à ce jeu, mais la victoire a un goût
de défaite : gagner serait revenu
à te regarder sans ciller pendant l’éternité,
mais c’est beaucoup trop long l’éternité.
Tout un tas de choses nous attendaient,
ce premier baiser par exemple, et
la suite que tu connais aussi bien
que moi. Pensions que la guerre des nerfs
était une simple bataille de regards
d’amoureux naissants alors qu’elle
se dissimulait dans la vie commune.
  •  
    13
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer