boultan

Correspondant de guerre au Vietnam, embedded dans la mission Apollo 11, décisif durant le Watergate, boultan ne se considère pourtant pas comme une légende du journalisme, mais simplement comme un homme, un homme semblable à tout autre, avec son aura magnétique, ses avant-bras musculeux et son goût délicieusement poivré. Il ne lui restait à conquérir qu'une couronne pour parachever son illustre carrière, Addict-Culture. Enfin, le monde saura tout de son amour immodéré pour Harriet Wheeler, Astrud Gilberto, Katy Goodman, Helen Shapiro, Angel Olsen, et des garçons aussi, mais c'est pas pareil.
Encore une victoire de canard
Chroniques Musique

Encore une victoire de canard

Après un premier album plutôt bon mais trop malin et surtout bombardé en heavy rotation sur toutes les radios du monde jusqu’à l’écoeurement, peu de gens attendaient encore quoi que…
Halt & Catch Fire, en chair et en OS
Séries

Halt & Catch Fire, en chair et en OS

    Avec le bide du film sur Steve Jobs et la morne sitcom Silicon Valley, on ne peut pas dire que la technologie fournisse beaucoup de matière intéressante à…
The leftovers, et tout est dépeuplé
Séries

The leftovers, et tout est dépeuplé

  Un jour comme les autres mais pas tout à fait, une petite part de l’humanité disparaît en un claquement de doigt, chacun perdant qui un fils, qui une femme,…
L’aube pop et furibarde de La Sera
Chroniques Musique

L’aube pop et furibarde de La Sera

    Lors de ses débuts avec les Vivian Girls, Katy Goodman se faisait encore appeler Kickball Katy, pseudo plein de promesses qui avait dû participer, avec la taille de…
Juste deux Justin
Chroniques Musique

Juste deux Justin

En seconde, je me chamaillais avec mon pote Sébastien pour savoir quel album prévalait entre Closer et Unknowm pleasures – et déjà il me traitait de vendu parce que j’écoutais…
Bouton retour en haut de la page