Tout un poème

Chaque jour, ou presque, Barz se rend à son travail, passe devant le kiosque à journaux, lit le titre du Parisien, et lors de son trajet de métro (environ 20 minutes avec un changement), en fait tout un poème.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer