Littérature Francophone

« Work Bitch » capitalisme visuel et déclinant

work bitch
Geralt/Pixabay/Needpix
Ecrit par Adrien Meignan

Les éditions JOU publient un livre inhabituel en ces temps uniformisés de rentrée littéraire. Une preuve que le monde éditorial est bien plus complexe que l’image que l’on peut s’en faire. Cet éditeur fait partie de ces maisons indépendantes qui prouvent l’énergie renouvelée de la littérature. Work Bitch de Ludovic Bernhardt est une série de courts récits décrivant des vidéos et des récits s’entremêlant. Ces textes produisent un rappel à des images connues ou familières s’entrechoquant avec un « capitalisme tardif ». Le titre nous donne une idée sur la provenance des images décrites : des clips de musique pop.

work bitch

Entre l’esthétique du clip musical et celle du capitalisme moribond, il se produit une réflexion sur notre époque contemporaine. Ludovic Bernhardt est artiste pluridisciplinaire. Il crée « une œuvre dialectique par la manipulation de signes idéologiques contemporains, textuels et iconiques : cartographies, frontières, insignes, diagrammes, pharmacologie, sexualité, vidéo-clip… » explique sa biographie sur le site des éditions JOU. Il réalise avec Work Bitch une passerelle entre arts plastiques et littérature. La lecture devient analytique et permet un raisonnement indépendant du texte.

Vers la fin, on voit la machine s’emballer, comme si le mécanisme était en surchauffe. Nous ne reconnaissons plus les images, la compréhension des faits est altérée. La fiction semble démarrer à ce moment. On s’aperçoit de l’imaginaire déployé sur ce monde en plein effondrement. Au début, le plaisir était de deviner d’où provenaient les images. Maintenant, on prend conscience que les images sont dangereuses et la lecture devient perturbante.

On peut considérer Work Bitch comme de la littérature expérimentale ou une œuvre de science-fiction. Le livre de Ludovic Bernhardt peut être apprécié différemment, permettant son accessibilité et une richesse d’interprétation.

Work Bitch fait partie de ces livres qui méritent une diversité de lecteurs pour qu’en librairie il ne disparaisse pas dans les rayons.

Work Bitch de Ludovic Bernhardt
Paru aux éditions JOU – le 20 septembre 2019
  •  
    49
    Partages
  • 49
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire