Éphéméride Musique

7 décembre 1949 : naissance de Tom Waits

Credit : Jesse Dylan // ANTI-

Il y a 69 ans, Thomas Alan Waits, plus connu sous le nom de Tom Waits, poussait son premier cri à Pomona en Californie.

Credit : Jesse Dylan / ANTI –

Auteur-compositeur, chanteur, musicien mais aussi acteur, ce beatnik sombre et mystérieux, digne héritier de Kerouac, est avant tout connu pour son chant si particulier, un timbre rocailleux et sulfureux auquel se mêlent parfois des bruits de bouche incongrus.

Chantre des freaks et du bizarre, à l’image de la pochette de son album Rain Dogs paru en 1985, Tom Waits entame la première partie de sa carrière en 1973. Il signe chez Asylum Records et sort son premier album, Closing Time. Il en publiera huit autres durant une décennie jusqu’à la bande originale du film One From The Heart de Francis Ford Coppola, disques qui lui permettront d’acquérir une certaine notoriété dans le monde entier même s’il n’a jamais sorti de tubes. Il écrit alors principalement des chansons à la manière de Tin Pan Alley, en les mélangeant avec du jazz et du blues.

En 1983,  Tom Waits entame la deuxième partie de sa carrière musicale. Il quitte Asylum Records  et son producteur Bones Howe pour signer chez Island Records. Il publie alors une série d’albums moins conventionnels, qui surprend le monde de la musique, en commençant par Swordfishtrombones, où il présente une orchestration toute nouvelle,  avec notamment des instruments inventés par Harry Partch. Tournant le dos aux genres musicaux folk, blues, rock et jazz auxquels il nous avait habitués, il expérimente un rock plein d’innovations et explore des champs sonores inédits. 

Ce virage musical coïncide avec son mariage avec Kathleen Brennan, assistante scripte de Francis Ford Coppola, rencontrée sur le tournage de Coup de cœurTom Waits, passionné de cinéma et de théâtre avait un rôle. Cette union aura une influence décisive sur la musique de l’artiste. Il coécrira notamment avec son épouse la comédie musicale Frank’s Wild Years en 1986, qui sortira retravaillée l’année suivante en disque.

Quelques années auparavant, en 1978, Tom Waits avait déjà enfilé pour la première fois sa casquette d’acteur en jouant dans La Taverne de l’enfer de Sylvester Stallone. Il devient ensuite le comédien fétiche de Francis Ford Coppola et joue dans cinq de ses films entre 1982 et 1992  (Coup de cœur, Rusty James, Outsiders, Cotton Club et Dracula).

Il tourne également plusieurs fois pour Jim Jarmusch. D’abord dans Down By Law, en 1986, avec un rôle qui marquera sa carrière, puis dans Misery Train et Coffee and Cigarettes où il donne la réplique à Iggy Pop. Il a tourné pour d’autres grands réalisateurs comme Terry Gilliam, Wim Wenders et plus récemment les frères Coen pour le film La Ballade de Buster Scruggs sorti cette année, sur Netflix uniquement.

Passé, depuis 1999, sur le label ANTI – avec l’album Mule Variations pour lequel il remporte le Grammy du meilleur album folk contemporain, Tom Waits a refait parler de lui musicalement cet automne en reprenant la mythique Bella Ciao sur le projet de Marc Ribot, Songs Of Resistance, 1942-2018, sorti au mois de septembre.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.