Chroniques Musique

Ana Roxanne, à fleur de peau

Lintrigante musicienne californienne, née de parents philippins, Ana Roxanne nous offre avec Because Of A Flower un superbe disque d’ambient à la fois apaisé et sombre, lui permettant de s’interroger et nous interpeler sur la beauté et la cruauté par le biais de l’identité de genre.

Découvrant la musique grâce à sa mère, fan de Whitney Houston et d’Alicia Keys, elle débute comme choriste au sein de l’église catholique qu’elle fréquente assidument, avant de s’orienter vers le jazz et la musique hindoustanie découverte suite à un séjour en Inde.

Ces diverses influences musicales forgent son univers et l’entrainent vers une ambient apaisante et méditative, aux vertus quasi thérapeutiques, qu’elle compose seule et que nous avons pu découvrir l’année dernière avec l’étonnant ~​~​~, disponible chez Leaving Records.

Dorénavant chez Kranky, elle nous revient avec son véritable premier album, Because Of A Flower et ses 7 plages musicales qui oscillent entre Grouper et Labradford, comme sur les magnifiques Suite Pour L’Invisible ou Take The Thorn, Leave The Rose.

Sa voix diaphane fait également beaucoup penser à Julia Holter, en particulier sur l’aérien Camille. La musique d’Ana Roxanne a quelque chose de fascinant et mystérieux, à la fois emprunte de spiritualité mais bien ancrée dans la réalité à coups de samples et de spoken-word. La rose est belle mais ses épines peuvent faire souffrir…

Sous des abords étranges voire ardus, Because Of A Flower touche souvent au sublime et nous embarque très rapidement vers un univers qu’on fait rapidement sien.


 

Because Of A Flower – Ana Roxanne

 

Kranky  – 13 novembre 2020

Site webFacebookInstagramTwitter


Image bandeau : Rich Lomibao

  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page