Jour de reprise

« Gloria » des Them, par…

Jour de reprise

1964, Them casse la baraque avec Gloria écrite par leur leader chanteur, Van Morrisson. Le titre assure la légende du groupe et devient instantanément un classique indémodable ainsi qu’une scie pour tout groupe garage qui se respecte, au même titre que Louie, Louie.

Une poignée d’années plus tard, c’est le quasi homonyme, Jim Morrison, avec ses Doors, qui s’empare de la chanson sur scène. La version est gravée dans l’album live Alive She Cried, et contribuera à populariser la chanson auprès du public du groupe. Gloria sert ici de base d’impro au leader torturé qui en fait un élément incontournable de ses prestations scéniques.

Une des versions les plus mémorables reste évidemment celle de Patti Smith. Sur son premier album, Horses, la poétesse du rock reprend le titre à sa sauce en l’adaptant largement. Elle garde le refrain mais transforme les couplets. Les premiers vers sont restés mythiques : « Jesus died for somebody’s sins but not mine« . Ce remaniement du morceau originel a beaucoup contribué à asseoir l’aura de la jeune chanteuse.

Enfin, en 1993, sur son album Too Long In Exile, Van Morrisson en personne invite le tout autant vénérable bluesman John Lee Hooker à reprendre son standard. En résulte une version réinventée fantastique, à moitié parlée, qui permet à ces deux anciens de nous montrer qu’ils en ont encore sous le capot.

 

  •  
    12
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page