Conseils de lecture de l'été Littérature Francophone

« Gouverneurs de la Rosée » de Jacques Roumain

Ecrit par Sarah G

C‘est l’histoire de l’eau, de l’eau qui manque, et qui, à force de manquer, avive les haines et assèche l’espoir en même temps que la terre. De la poussière et de l’haleine chaude du vent qui lèche et épuise les champs. De Fonds-Rouge, petit village à l’intérieur des terres haïtiennes, entouré de collines et de bayahondes. De Manuel, le fils prodige, qui après quinze années passées à couper la canne à Cuba, revient au pays et cherche l’eau qui rendra la vie à son peuple. C’est l’histoire des amours d’Annaïse et Manuel.

Mâtiné de réalisme symbolique, Gouverneurs de la Rosée est un magnifique roman de la terre, du monde rural et de ses croyances, à laquelle se mêle un beau chant de vie et d’action, qui n’est pas sans rappeler les combats de l’auteur pour la liberté et la justice sociale.

Mais au-delà du plaisir que l’on a à suivre l’intrigue jusqu’au coup de théâtre final, et à accompagner Manuel dans sa quête, c’est la langue qui séduit, qui explose dans des fulgurances poétiques qu’accentuent les créolismes.

Alors qu’est-ce qui compte, Manuel ? Et tu n’as pas peur de dérespecter les vieux de Guinée ?

Non, j’ai de la considération pour les coutumes des anciens, mais le sang d’un coq ou d’un cabri ne peut faire virer les saisons, changer la course des nuages et les gonfler d’eau comme des vessies. L’autre nuit, à ce service de Legba, j’ai dansé et j’ai chanté mon plein contentement : je suis nègre, pas vrai ? Et j’ai pris mon plaisir en tant que nègre véridique. Quand les tambours battent, ça me répond au creux de l’estomac, je sens une démangeaison dans mes reins et un courant dans mes jambes, il faut que j’entre dans la ronde. Mais c’est tout.

C’est dans ce pays de Cuba que tu as pris ces idées-là ?

L’expérience est le bâton des aveugles et j’ai appris que ce qui compte, puisque tu me le demandes, c’est la rébellion, et la connaissance que l’homme est le boulanger de la vie.

Ah, nous autres, c’est la vie qui nous pétrit.

Parce que vous êtes une pâte résignée, voilà ce que vous êtes.

Gouverneurs de la Rosée de Jacques Roumain aux éditions Zulma.

  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire