Chronique Musique

Lying Down, découverte australienne

Lying Down
Lying Down // Yaseera Moosa // Hidden Bay Records
Ecrit par Beachboy

Quelques passionnées toulousaines et un peu dingues obligent votre humble serviteur dans son lointain Finistère à remuer ciel et terre pour remettre la main sur cette foutue radiocassette qui prend la poussière depuis 1992, tout ça pour écouter des Australiens inconnus en provenance de Brisbane.

Décidément, on fait des rencontres formidables dans la luxuriante forêt Bandcamp, ici un label Hidden Bay Records, là un groupe Lying Down.

Commençons par ce petit label toulousain, appelé Hidden Bay Records, spécialisé dans la parution, à quelques dizaines d’exemplaires, de cassettes ma foi joliment mises en boîte.

L’EP De Rigueur de Lying Down est leur 13ème parution, pour une aventure commencée en 2016 avec l’Espagnol E.J. Marais puis les Anglais de Glider. Le label déniche ainsi des petites merveilles aux quatre coins du monde, entre l’Australie et les États-Unis, le plus connu étant le fabuleux Posse et la sortie cassette de Horse Blanket dont nous avions dit quelques mots ici.

J’avoue ne pas avoir encore tout écouté mais je vous conseille également de vous pencher sur un autre groupe australien nommé Dumb Things et leur premier album sorti fin 2017 ou bien encore les épatants Jonny Shitbag & The Smokes, joyeuse dinguerie écossaise.

Lying Down, quant à eux, viennent donc de Brisbane et se composent de Lachlan Airey, Conor Claffey, Siena Hart et Alistair Taylor. Le nom du groupe vient du fait que Lachlan fut longtemps immobilisé suite à une fracture de la jambe consécutive à un accident.

De Rigueur est donc leur premier EP, 7 morceaux pour un peu plus de 20 minutes intenses et passionnantes.

Une rythmique déstructurée, une voix caverneuse, des guitares incisives, Lying Down prend ses racines dans la scène indé post-hardcore américaine du début des années 90, quelque part entre les premiers Pavement, Fugazi (l’implacable Breather) et Trumans Water.

Nous ne sommes donc pas là pour rigoler. L’atmosphère est lourde et tendue, les paroles étranges criées ou scandées (I Kiss A Door ???) fleurent bon la déprime d’un dimanche soir sous la pluie, au fin fond d’une cité dortoir.

Lying Down impressionne et nous prend à la gorge, quelques voix féminines comme sur l’excellent Betty And Barney ou une pointe d’ironie à la Malkmus sur le fantastique Pure Gravy apportent une petite dose de légèreté bienvenue quoique toute relative.

Voilà donc mon premier coup de cœur 2018, au détour d’une cassette toulousaine et de jeunots dépressifs australiens. Il ne me reste donc plus qu’à retrouver des piles pour ma radiocassette afin d’écouter en boucle ces Late Morning ou Remember !

De Rigueur est disponible à 70 exemplaires chez Hidden Bay Records depuis le 12 février.

Facebook

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire