Chroniques Musique

« Other You » de Steve Gunn : tendres racines

Né en Pennsylvanie mais établi à Brooklyn, Steve Gunn est arrivé sur la pointe des pieds il y a de cela à peu près dix ans déjà. A l’instar de quelques contemporains, citons pêle-mêle Kurt Vile, avec qui il a collaboré au sein des Violators, ou encore Kevin Morby, il s’est fait un nom par la grâce d’albums solides qui lui ont valu une signature sur le label Matador

Excellent guitariste, on l’a aussi vu dernièrement prêter main-forte au vétéran Michael Chapman, une de ses plus grosses influences pour lequel il voue une admiration sans borne. 

Si on reconnaît d’emblée la patte de l’américain, ce sixième album est assez différent et peut-être celui qui demandera plusieurs efforts d’écoutes. Un « grower », comme disent les plus jeunes générations.

Other You a été enregistré à Los Angeles. Et ça s’entend. Sans doute le climat a-t-il été prépondérant dans l’ambiance générale apaisée, presque bucolique, que l’on retrouve tout au long du disque. Naviguant en eaux calmes, ne cherchez pas de highlights ici car, contrairement aux deux précédents albums Eyes On The Lines et The Unseen In Between, qui contenaient leurs lots de singles évidents, nous n’en décelons ici aucune trace.

Other You est plutôt introspectif, sans démonstration de virtuosité à laquelle il nous avait parfois habitués. Tout ici est, du moins en apparence, simplifié. Quelques invités de choix complètent le line-up afin d’y poser tantôt ici une voix, ce qui est le cas de Bridget St. John ou de Juliana Barwick, ou encore tantôt là les doux accords d’une harpe via Mary Lattimore. Ces apports féminins donnent une touche de douceur et de délicatesse à un album qui ne manque pas de tendresse.

 

On se surprend à trouver parfois quelques accents jazzy, un peu comme Ryley Walker notamment, un peu « à la manière de » Van Morrison, tout en étant moins alambiqué, fort heureusement.

Finalement, un disque apaisant qui fait du bien lorsque l’envie de se poser se fait présente.


 

Other You – Steve Gunn

 

Matador Records 29 août 2021

Site webFacebookInstagramTwitter

 


Image bandeau : Stephanie Nicole Smith

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page