Chronique Musique Musique

Pierre Lapointe : Eloge de la tristesse

Écrit par Truman

Pierre Lapointe

 

Cet été, Pierre Lapointe avait l’habitude, lors de ses chroniques quotidiennes « les petites morts » sur France Inter, de se présenter ironiquement comme le chanteur québécois préféré des français. Bien qu’encore confidentielle, sa notoriété en France est grandissante et Paris Tristesse, son nouvel album, pourrait bien lui permettre enfin d’accéder à un public plus large.

 

 

Enregistré en 3 jours dans la capitale, Paris Tristesse est composé de titres piochés dans toute sa discographie, et de 3 reprises de chansons « du patrimoine »: Le Mal De Vivre de Barbara, Comme Ils Disent de Charles Aznavour et C’est Extra de Léo Ferré. Entreprise de séduction du marché français, l’album est aussi une réussite artistique totale, excellente introduction au répertoire de Pierre Lapointe. Les chansons se prêtent parfaitement à l’exercice du piano solo, mettant en valeur les textes les plus percutants que l’on peut entendre aujourd’hui dans la chanson francophone.

 

 

Comme le titre l’indique clairement, il est ici question de tristesse. Séparation, remords, solitude, figurent parmi les thèmes abordés, comme l’amour bien sûr ou la sexualité (au point d’en faire le titre d’une chanson que l’on retrouve sur l’album Punkt!). Pourtant, alors que l’on pourrait craindre un exercice ennuyeux et complaisant d’auto-apitoiement, la force et la liberté de l’écriture élève les chansons vers des sommets rarement atteints en français ces derniers temps. Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter, par exemple, la magnifique simplicité de  Nu Devant Moi :

 

 

 

En 2015, Pierre Lapointe sera en tournée dans toute la France. Ne le manquez pas !

 

Album Paris Tristesse disponible chez Belleville Music.

En concert au Trianon à Paris le 10 Février 2015 et en tournée en France.

Facebook            Site Officiel

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.