Littérature Jeunesse

« Prince Koo » : elle est barbue de la tête aux pieds, elle porte une couronne… Et vous feriez bien de l’appeler « Prince » !

Elle vit dans les arbres, elle porte une couronne et une loooongue barbe qui lui couvre tout le corps, et elle s’appelle Prince Koo.

prince koo

« – Mais alors, est-ce qu’on ne devrait pas plutôt t’appeler PRINCESSE Koo ?
– Ne sois pas ridicule […]. Tu as déjà vu une princesse barbue ? »

… Elle n’a pas sa langue dans sa poche. Enfin dans sa barbe. Bref…
Harry Covert (mais on dit « Ben »), quant à lui, est un jeune anglais harcelé à l’école par l’horrible Monty, le fils du maire. C’est en cherchant à fuir Monty et sa bande que Ben tombe par hasard dans un tunnel qui le conduit à la forêt de Prince Koo. Et quelle forêt !

Aménagée de cabanes, de ponts de singes, de toboggans, truffée de pièges et d’inventions folles, la forêt de Koo est à la fois un refuge, un terrain de jeu, une forteresse, un paradis sauvage… Alors quand Monty surgit dans ce havre de paix à la recherche de son souffre-douleur, la résistance s’organise !

Adam Stower, déjà publié chez Albin Michel Jeunesse en tant qu’illustrateur de « Odd et les géants de glace » sur un texte de Neil Gaiman, combine cette fois les postes d’illustrateur et d’auteur pour nous livrer un roman dans lequel textes et illustrations se répondent et participent à égalité à l’avancée de ce récit d’aventure bourré d’humour et mené tambour battant.

Un roman pour des lecteurs à partir de 8 ans.

« Prince Koo » de Adam Stower
traduit par Anne Léonard, paru chez Albin Michel Jeunesse, 2018
  •  
    9
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer