Chroniques Musique

Thao & The Get Down Stay Down – Man Alive

Quand il me prend l’idée saugrenue quoique parfois indispensable de ranger mes disques, je m’aperçois souvent que quelques artistes sous estimés voire carrément inconnus s’incrustent gentiment et durablement dans mon quotidien.

A l’écoute de leurs albums, le doute m’assaille, aurais-je donc les oreilles bouchées (Qui a dit oui ???) ou bien le monde est-il lui même sourdingue pour passer à côté de tel ou tel musicien.

J’ai un beau cas d’école sous le coude avec Thao & The Get Down Stay Down et ça tombe bien car son nouveau très bon album A Man Alive vient juste de sortir.

Thao-With-The-Get-Down-Stay-Down-A-Man-Alive

La charmante personne qui orne cet pochette est donc Thao Nguyen, musicienne originaire de Virginie aujourd’hui installée à San Francisco, où elle créa son groupe Get Down Stay Down qui connut de nombreux changements de line-up avant de se stabiliser autour de Charlie Glenn et Adam Thompson.

Le groupe est actif depuis 2005 mais commença réellement son envol en 2008 avec la sortie de We Brave Be Stings And All. S’ensuivirent Know Better Learn Faster et l’excellent We The Common en 2013 marqué par l’expérience de Thao en tant que volontaire auprès des femmes en prison de Californie.

Thao With The Get Down Stay Down mélange pop, indie rock et folk avec quelques touches de hip-hop. On croisera sur leur disque des gens comme Joanna Newsom ou Andrew Bird et en tournées, ils partageront l’affiche avec des artistes aussi divers que Laura Veirs ou Xiu Xiu.

On vous conseillera également de jeter une oreille à Thao & Mirah, sa très belle collaboration avec Mirah, autre musicienne trop méconnue à mon goût.

Nous voici donc avec ce très bon disque qu’est A Man Alive, superbement produit par Merrill Garbus, alias Tune-Yards.

Thao Nguyen s’est inspirée de sa jeunesse et surtout de l’abandon du domicile conjugal par son père alors qu’elle était encore enfant. Forcément, dit comme ça, on pourrait imaginer une truc glauque et pas glop de plus et bien, pas du tout, car l’album a une pêche d’enfer, même sur les morceaux les plus cools comme Guts ou la splendide ballade Millionaire, comme pouvaient le faire à leurs époques les Breeders ou Luscious Jackson.

Astonished Man en ouverture donne tout de suite le ton, une basse funky se lance à l’assaut du Art Rock, on sent la patte de Tune-Yard avec ses chœurs enfantins sur des rythmes afro-pop, ça pulse, ça groove.

Thao & The Get down Stay Down invente et se réinvente et c’est particulièrement jouissif. Rock foldingue à la Deerhoof sur Slash/Burn, pop expérimentale à la Père Ubu sur le final Endless Lovee, hip-hop tordu sur Meticulous Bird, l’album part dans tous les sens et c’est drôlement bien troussé du début à la fin.

A Man Alive est un très bon album, peut-être bien son meilleur, d’un très bon groupe, essayez donc Thao & The Get Down stay Down, c’est chez Ribbon Music/Domino records  que ça se passe.

Site Officiel FacebookTwitter

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page