Chronique MusiqueMusique

The Soundcarriers : Entropicalia – Tropicalisme mutant

17174874250054

 

Alors que nous célébrons la sortie du nouvel album de Laetitia Sadier, le troisième sans son groupe Stereolab, revenons sur le cas de The Soundcarriers. Groupe originaire de Nottingham, faiseurs d’une musique ultra référencée – Stereolab et Broadcast étant les premières pensées qui viennent à l’esprit, mais aussi d’une certaine manière Return To Forever, pour le voyage spatio temporel – et qui nous propose ici son troisième album, Entropicalia, sorti au mois de mai dernier dans une certaine indifférence polie.

 

Un psychédélisme à la Os Mutantes fait loi. On retrouve en effet une touche de tropicalisme qui passe par des rythmes syncopés et hallucinés, nous faisant voyager dans d’autres temps, d’autres lieux.

Ils bénéficient ici de l’appui, sur deux titres, de Jesse Chandler, clavier chez Midlake, et aussi de l’acteur Elijah Wood pour l’exercice narratif de l’interminable This Is Normal.

Certes ce disque n’atteint sans doute pas les hauteurs de The Noise Made By People ou Emperor Tomato Ketchup (peu peuvent y prétendre), mais procurera une bonne dose de plaisir à qui voudra se laisser porter par l’ambiance cinématographique qui s’en dégage.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page