Cécile Le Berre IllustrationsÉphéméride

10 septembre : 1933, naissance de Karl Lagerfeld

Si je vous dis « l’homme à l’éventail », vous pensez à ?… Mais si ! Ce grand type maigre à la silhouette reconnaissable entre toutes, toujours vêtu de noir et blanc, qui agite son éventail comme un forcené… Accent à couper au couteau, lunettes fumées et catogan, figure emblématique du monde de la haute couture, vous voyez ?

Karl Lagerfeld, bien sûr !

Né Karl Otto Lagerfeldt, probablement le 10 septembre 1933 à Hambourg (Allemagne), le monsieur ne cesse de noyer le poisson et de laisser planer le doute quant à sa date de naissance (par coquetterie ou goût du mystère, qui sait, peut-être un peu des deux)…

Notre homme a plusieurs cordes à son arc : directeur artistique de la maison de haute couture Chanel à Paris, de la maison italienne Fendi à Rome et de sa propre ligne. Constamment en mouvement, esprit libre, polyglotte, il ne connaît pas la langue de bois et sa verve a contribué à faire de lui une figure culte de la mode et une véritable icône pop. Sous contrat avec Chanel pour quatre collections annuelles (deux de prêt-à-porter et deux de haute couture), il en fait dix. Véritable bourreau de travail « haï par tous les autres couturiers », insatisfait permanent, exigeant envers lui-même jusqu’à la névrose, ce passionné qui ne sort jamais la veille d’un défilé « parce que ça porte malheur  » avoue détester la mode masculine.

Sa marque de fabrique : la ligne maîtrisée, la précision graphique. Surnommé « le Kaiser » (l’Empereur), il a construit un univers au style affûté et exigeant, sobre et chic. Ses études parisiennes à peine achevées, Karl décroche en 1954 le premier prix du Secrétariat de la laine (ex aequo avec Yves Saint Laurent). Le manteau qu’il présente est réalisé par Pierre Balmain, qui fait de lui son nouvel assistant.

Viendront ensuite les maisons Fendi et Chloé, avant qu’il n’entre chez Chanel en 1983, où il continue encore de s’occuper de la haute couture, du prêt-à-porter et des accessoires. Il fait alors de la belle Inès de la Fressange son égérie et redonne un second souffle à la maison.

Parallèlement, il se passionne pour la photographie et crée sa propre maison d’édition. Professionnel reconnu et admiré dans le monde entier, il a reçu les plus prestigieuses récompenses du monde de la mode et de la création au cours de sa longue et prolifique carrière.

L’homme cultive soigneusement son image et soigne sa silhouette à coup de régime drastique (on l’a connu soudain méconnaissable et fantomatique il y a quelques années). En 1998, il ouvre la Lagerfeld Gallery rue de Seine, à Paris, puis en 1999, la librairie 7L et les éditions du même nom, l’année suivante. Véritable touche à tout, toujours en avance sur son temps, il n’hésite pas à s’exprimer aussi bien dans la parfumerie, la grande distribution, la haute couture que le cinéma.

Karl Lagerfeld est également connu pour ses « aphorismes anticonformistes », nommés « Karlism » sur son site officiel, et pour la mise en scène de sa chatte Choupette (qui a son propre compte Twitter, ne vous en déplaise !). En bref, qu’on l’exècre ou l’admire, avouons-le : c’est un sacré personnage, bourré de talent, auquel l’on souhaite en ce jour, quel que soit son âge véritable, un joyeux anniversaire !

  •  
    10
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer