Chronique Musique Playlists

L’année 2015 de la « Team musique »

Ecrit par Team Musique

  Le Top de Jism 

Cru exceptionnel que cette année 2015 : de la quantité et surtout de la qualité. Et ce autant en « chanson française » (rarement j’aurai mis autant de frenchies dans mon top et surtout aussi haut. Par ailleurs, s’il y avait eu un top 30, deux autres français auraient trusté les places) qu’en Métal (il y aurait eu cette année de quoi faire au moins un top 10 rien que dans cette catégorie). Quelques déceptions (notamment Eléor de Dominique A) mais rien qui ne vienne entacher cette excellente année musicale.

 

  Le Top de Edouard Edb 

Une année où l’écoute des diverses sorties a été moins frénétique pour moi et mon top s’en ressent. Le premier avantage à cela est que j’ai pu écouter avec toute l’attention requise chacun des albums de ce classement. Par manque de temps pour explorer toutes les nouveautés je me suis replié sur les artistes que j’affectionnais déjà.  Néanmoins j’ai pu faire quelques superbes découvertes (Orso Jesenska, Flavien Berger et surtout Dralms). Arman Méliès a réalisé un véritable chef-d’oeuvre qui confirme son immense talent. Destroyer reste à mes yeux un génie musical et Feu! Chatterton ont, pour moi, totalement réussi à transformer l’essai après un EP majestueux. Enfin, cette année fut pour moi l’occasion de jeter une oreille à des petits nouveaux dont on me parlait depuis quelques temps (merci French Godgiven entre autres mais surtout) et de tomber entièrement dans le bain de leur discographie, bravo à New Order qui viennent de faire une entrée fracassante dans ma discothèque.

  • Coups de Coeur EP → Paradis : Couleurs Primaires, Bagarre : Musique De Club

  Le Top de Beachboy 

2015, année noire, année sombre, alors on se raccroche aux amis toujours fidèles (Sufjan Stevens, Mount Eerie, Colin Stetson…), on se réjouit du retour de vieux copains trop rares (Merz, Modest Mouse, le grand, que dis-je, l’immense Bill Fay…), on se dit qu’il y a des choses géniales en France (Mansfield-Tya). Enfin voilà 15 de mes disques préférés, j’en aurais pu choisir 15 autres, car musicalement, ce fut quand même une belle année.

  Le Top de Davcom 

Année riche qualitativement, peut-être un peu moins quantitativement en ce qui me concerne. C’est la première fois qu’il n’y a pas de frustrations en confectionnant un Top.

  Le Top de French Godgiven 

Deux français seulement dans ma sélection (sans compter la coquinette acidulée qui s’incruste en EP coup AU coeur) mais ils se partagent le haut du podium, bien que diamétralement opposés en termes de styles, d’humeurs et d’effets secondaires. Ailleurs, je salue le retour de vieux briscards qui ont encore du charisme, de la hargne ou des idées à revendre, ainsi que la confirmation (merci au passage à mon camarade Eric Aussudre) de l’immense talent ingénu de la seule femme présente (en solo du moins, Mimi Parker et Gillian Gilbert brillant particulièrement dans leurs registres respectifs). Du rock, du jazz, de l’électro, du hip hop, du folk, de la chanson française, de la pop… Avec pour trait d’union, entre ces quinze disques et demi, une façon bien personnelle d’appréhender le monde qui nous entoure et ses évolutions existentielles, préoccupantes ou salutaires. A l’année prochaine !

  • Coup au Cœur EP → Victorine – Désunis De L’Univers

  Le Top de Mag 

Chaque année je réussis à échapper au traditionnel top de fin d’année, tant d’albums écoutés, appréciés… si bien qu’à la fin je ne sais que choisir, mais ce coup-ci je n’y couperais pas, il ne doit en rester que 15 et pis c’est tout ! Des heures à me torturer les esgourdes… et il faut bien reconnaître que cette sélection reflète plutôt bien les différentes couleurs musicales qui me parlent le plus, cold, folk, pop, dreamy, psyché… en écrivant ces quelques lignes, je pense quand même avec regrets à Thee Oh Sees, Molly Nilsson, Evening Hymns, Chocolat, Tamaryn, Girls Names, Richard Hawley… bon j’arrête sinon ce ne serait plus du jeu !

  • Coup de Cœur EP → Ty Segall – Mr Face

  Le Top de Ivlo Dark 

Au delà des profondeurs sombres, il y a toujours la lumière.

2015, un millésime où les revenants et les nouveaux espoirs se frictionnent dans ce grand écart sonore qui rythme nos vies !

  • Coup de cœur EP → After L’Amour: Vents Contraires (un grand merci en passant à French Godgiven pour la découverte)

  Le Top de David Nathanson 

2015 en musique, c’est pas la grosse poilade. Il faut dire que si on regarde objectivement l’année écoulée, il n’y a pas franchement de quoi se marrer. Du grave donc, du français, mais aussi du norvégien et du hollandais, du rap (un peu), de l’électro (à peine), de la pop, de l’orchestrale avec des violons et leurs sanglots longs pour finir de passer l’hiver.

  Le Top de Manu DeRock

Peu de français dans mon top. Et je l’assume. Ceux qui y figurent s’expriment en anglais. N’est pas Noir Désir  qui veut … Au delà de ce coup de gueule , coup de cœur absolu pour Inga Liljeström et son comparse Michael Lira pour le sublime  We Have Tigers. Et aussi pour cette pépite venue du sud de la France, qu’on penserait pourtant enregistrée dans un studio de Memphis, Icarus de Mr Blackstone.  Restent les treize autres, entre pop atmosphérique et jazz novateur. De quoi passer une fin d’année entre douceur, apesanteur et riffs ravageurs…

  Le Top de Vznt 

2015, c’est la pop classieuse et le rock enflammé, c’est aussi de (très) grands retours et ce, tout en subtilité et nuance (nan, en fait c’est la grandiloquence qui gagne, mais j’aime ça). Une grosse découverte pour moi, des grosses guitares et des sons électroniques, encore, encore et encore. 2015, je pensais que c’était pas top et au final, en regardant en arrière, c’était plutôt pas mal… De quoi danser, de quoi pleurer, de quoi vivre, quoi. Intensément. Malgré tout. C’est ça, la musique, comme ça l’a toujours été.

Coup de Cœur EP →Bagarre : Musique De Club, plus les singles Paris Sens Interdit d’Etienne Daho et Dreams de Beck.

  Le Top de Boul Tan 

Derrière l’impressionnant Kendrick et un Beach House de haute volée ont défilé un paquet de (bons) guitaristes dépressifs, témoins d’une année pas vraiment sexy-chocolat (si un groupe de rock pouvait avoir des idées en 2016, hein, voilà, merci d’avance).

  • Coup de cœur : le « Emilie sait » de Pauline Drand, classique immédiat et presque intimidant

 

  Le Top de Jen 

Pop et folk… Promis, l’année prochaine, je sors de ma zone de confort !

  Le Top de Bucky 

Une sélection avec un gros coup de coeur pour la collaboration entre Badbadnotgood, jeunes musiciens talentueux, et le très impressionnant Ghostface Killah (Wu-Tang), la belle confirmation de Feu! Chatterton (superbe EP en 2014), du rock sec et tendu avec Metz, de la classe, du bon goût en veux tu en voilà, bref, une playlist qui ravira toute personne dotée d’une paire d’esgourdes en bon état de marche et avec un minimum d’ouverture d’esprit et de curiosité. Bisous.

  Le Top de Laura 

D’énormes coups de cœur, des retrouvailles, des surprises, pour la monomanique que je suis lors des écoutes, cette année a été particulièrement riche.

  • EP coup de cœur avec « Pointillisme » de Pharaon de Winter

  Le Top de Lilie Del Sol 

2015 sera pour moi l’année des révélations françaises et d’un certain renouvellement d’artistes musicaux. Peut être est-ce tout simplement parce que j’étais passée à côgté ces dernières années ? En tout cas ce fut un réel bonheur de découvrir des talents tels que Orso Jesenska, Thousand, Shorebilly, O, Pauline Drand, Gisèle Pape ou encore Boyarin (dont l’album est à venir en 2016). J’ai aussi fait la rencontre de House of Wolves et son fabuleux Daughter of the sea dont je ne me remettrai probablement pas avant longtemps. Et puis il y a les fidèles, les inconditionnels et d’autres merveilleuses rencontres internationales et plurielles. C’que c’est bon la musique !

Les EPs coups de coeur de l’année sont pour moi ceux de Pauline Drand et Gisèle Pape et son magnifique « oiseau » dont Beachboy vous parlait il y a peu ici.

Pour conclure, vous l’aurez compris, les albums ayant remporté le plus de votes (sans hiérarchie) par la rédaction d’Addict-Culture sont donc :

 

 

bandeau top fond blanc noms jaunes

 

 

Ajouter un commentaire