Rétrorama

29 août : 1915, naissance de Ingrid Bergman

 

« Soyez vous-même. Le monde adore l’original ! »

Ingrid Bergman
Ingrid Bergman Free stock photo JOOINN

Née en Suède à Stockholm, Ingrid Bergman perdra sa mère très jeune, et sera élevée par son père jusqu’à l’âge de douze ans. Celui-ci, photographe, encouragera les ambitions artistiques de sa fille qu’il filmait régulièrement pendant son enfance. Ingmar Bergman (même nom aucun rapport !) compilera et montera d’ailleurs bien des années plus tard ces archives familiales.

Orpheline à 12 ans, elle sera élevée par un oncle et commencera très vite à apparaître dans des films en tant que figurante. Mais c’est au cours de son année passée à la Royal Dramatic Theatre School de Stockholm qu’elle fera ses débuts professionnels au cinéma.

En 1936 elle est repérée par le producteur de films hollywoodiens David O. Selznick, dans le film Intermezzo de Gustaf Molander dont il vient de racheter les droits. Pour lui c’est une évidence, il va refaire le film, mais avec Ingrid Bergman dans le rôle principal. Sa carrière internationale est lancée et s’étendra sur 5 décennies. En quelques années, elle explose, et devient une des plus grandes stars mondiales.

Suivront des films mythiques : Casablanca, Pour qui sonne le glas, Hantise (pour lequel elle obtient l’oscar de la meilleure actrice), Jeanne D’Arc

Et puis ce sera la rencontre avec Alfred Hitchcock avec qui elle tournera La maison du docteur Edwardes, Les enchaînés, et Les amants du capricorne.

Ingrid BergmanSa beauté naturelle, son visage d’ange, contrastant avec la sophistication des actrices hollywoodiennes, feront qu’on lui confiera à ses débuts des rôles sages de femmes douces et délicates, répondant aux attentes morales de la société américaine de l’époque. Elle plait aux hommes et elle rassure les femmes. Tout le monde l’aime.

Mais Ingrid Bergman ne cessera jamais d’évoluer, et de chercher à jouer des rôles plus complexes, quitte à dérouter.

Sa vie amoureuse sera passionnée également : Elle aura trois époux, des amants (sa liaison avec le photographe de guerre Robert Capa inspirera d’ailleurs Alfred Hitchcock pour l’écriture de Fenêtre sur cour), et de nombreux prétendants.

Mais c’est sa rencontre avec Roberto Rossellini en 1949, alors qu’ils sont tous les deux mariés, qui donnera lieu à un des plus grands scandales qu’Hollywood ait connu. Le public l’adore, sa chute n’en sera que plus grande. Enceinte alors qu’elle allait épouser Rossellini, elle provoquera un tollé général, et fut contrainte de quitter les Etats-Unis. Ils auront trois enfants.

En 1957, elle divorce de Rossellini et obtient l’Oscar de la meilleure actrice dans Anastasia d’Anatole Litvak, preuve qu’Hollywood lui a « pardonné ».

Elle travaillera jusqu’à sa mort en 1982 : Cinéma, télévision, théâtre, et remportera de nombreuses distinctions.

Morte à l’âge de 67 ans à Londres d’un cancer (le jour de son anniversaire), ses cendres furent dispersées au large des côtes suédoises.

La vie d’Ingrid Bergman fut romanesque à l’image de ses rôles. Elle était libre, impétueuse, et impatiente. Elle laisse au monde un héritage d’une cinquantaine de films.

 

Image bandeau : Ingrid Bergman Free stock photo JOOINN

 

  •  
    150
    Partages
  • 150
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page