Littérature Etrangère Noirs

Une terre si froide « hands in gloves » de Adrian McKinty

Ecrit par Gringo Pimento

Une Terre Si Froide

 

L’Ulster. 1981. Les grévistes de la faim. L’IRA. Les prisonniers politiques. Catoliques et protestants. La guerre dans la rue. La dame de fer, les anglais. Des meurtres, des mutilations post-mortem contre des homosexuels. Un serial-killer? D’autres meurtres arrivent.

Au milieu de ce chaos, un flic catholique. Pas facile à porter. Pourtant, ce héros, Sean Duffy va se démener pour arriver à la vérité, contre tous et parfois contre ses propres collègues.

Le rythme de ce roman policier est soutenu, l’ambiance étouffante et les progrès de l’enquête laissent souvent pantois. On ne voit rien venir. On ne devine rien, on se laisse porter.

L’atmosphère particulière d’une ville en attente est particulièrement bien rendue. Il y a des passages magnifiques sur ces rues vides, silencieuses, en attente d’un avion, d’un hélicoptère, d’un coup de feu, de la nouvelle de la mort d’un des grévistes de la faim.

Dans les cent dernières pages, tout s’accélère. Et tout se dénoue mais soyez rassurés, vous  retrouverez Duffy dans le livre suivant de ce qui sera une trilogie.

NB : On m’a soufflé que les premiers opus d’Adrian McKinty étaient très bons et surtout très noirs. A bientôt peut-être donc !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

2 commentaire(s)

Ajouter un commentaire