Chronique Musique Musique

Barbarossa, Ascension Frissonnante

 

 

Barbarossa-Elevator

Barbarossa est de retour avec un nouvel EP, Elevator, sorti il y a deux jours à peine chez Memphis Industries et la seule chose qui me déçoit est que cet Elevator n’est composé que de 4 titres.

J’attends avec tant d’impatience le prochain album de Barbarossa depuis Bloodlines l’année dernière où je vous en parlais déjà : Article : Barbarossa, Mon Angora.

Cet EP a été créé pour illustrer un court-métrage, Battles, écrit par Montserrat Lombard et l’acteur Sean Harris et est composé de 4 titres. Barbarossa, alias James Mathé, confirme à travers ces 4 titres sa dévotion aux sons synthétiques. Des sons qui le tenaillent, avec lesquels il lutte dans un combat empli d’amour et de poésie. Parfois, le synthétique est ébranlé par l’apparition de rythmiques trip-hop comme sur le titre Lupo’s Theme. Mais il y a aussi l’introduction lyrique de No Glue magnifiquement orchestrée qui nous envoûte et nous prodigue un sentiment d’abandon et d’ivresse léger et délicieux.

James Mathé est de ces techniciens de la musique synthétique qu’il travaille, revisite, mélange et s’octroie avec talent et élégance.

Elevator est en écoute sur Deezer :

Et sur Spotify :

 Site Officiel – Memphis Industries – Facebook Officiel – Twitter Officiel – La Mission

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire