Chronique Musique

Cass McCombs – « Tip of The Sphere » : l’enchanteur californien

Tip Of The Sphere Cass McCombs
Cass McCombs/2019/Photo by Silvia Grav
Ecrit par Davcom

Cass McCombs est un artiste précieux. Sans faire de bruit, dès ses débuts discographiques en 2003, il a su imposer une marque de fabrique toujours reconnaissable, parfois semblable à ses travaux antérieurs mais jamais ennuyeuse.

Le Californien fraichement quadragénaire aime à brouiller les pistes, passant du renouveau Pop – Folk électrifié (ses débuts) à quelque chose de plus ambitieux (le double Big Wheel And Others en 2013) pour revenir vers des choses plus immédiates (le précédent Mangy Love en 2016).
Voici l’autopsie de Tip Of The Sphere, album réussi d’un auteur trop confidentiel.

Tip Of The Sphere

Il n’est jamais facile d’aborder l’écriture d’une chronique lorsque l’on aborde un album de Cass McCombs. Car si les ingrédients restent à peu près de même nature depuis l’album Catacombs, oeuvre qui l’a fait connaitre à une plus grande échelle publique en 2009, derrière la fausse simplicité de ses chansons se cachent beaucoup de subtilités et d’arrangements qui vont au-delà de la Folk ou de la Pop, tout en ayant un petit côté psychédélique tout en douceur, quand bien même un esprit punk surgit parfois de nulle part. Tip Of The Sphere continue d’explorer cette voie, de manière intimiste, parfois plus directe comme sur The Great Pixley Train Robbery et sa mise en scène façon far west.

Il démontre sur ce disque qu’il est aussi à l’aise dans les formats courts que dans les formats longs, en témoignent le titre d’ouverture, Followed The river South To What, où les guitares hypnotiques et répétitives dessinent des motifs psychédéliques (on y revient), ainsi que sur le titre de clôture, Rounder, où la pedal steel nous emmène en voyage vers des terres beaucoup plus rustiques.

Avec ce nouvel album, Cass McCombs continue d’explorer toute une facette musicale américaine, qui va bien plus loin le petit train-train de l’Americana classique. À ranger aux côtés de gens comme Bill Callahan, Kevin Morby, Steve Gunn ou Kurt Vile, soit les cadors du genre.

Cass McCombs, Tip Of The Sphere
chez Anti- le 08 février

FacebookTwitterSite Officiel

 

 

Ajouter un commentaire