Littérature Jeunesse

« Cher Dragon » d’Emma Yarlett : un album tout feu tout flamme !

cher dragon
Albin Michel Jeunesse 2018
Écrit par Typhaine

Quel enfant n’a pas rêvé de trouver au pied de son lit, au fin fond du grenier ou dans l’arbre gigantesque du jardin un petit animal égaré, prêt à être apprivoisé pour devenir le meilleur des compagnons de jeu ?

Si la plupart pense surtout à un chiot ou un chaton-trop-mignon, d’autres ont des idées plus fantasques… Le jeune Alex, par exemple. Un beau jour, il découvre dans la cave de sa maison un dragon. Et ça tombe bien, parce qu’un dragon, justement, il en a toujours voulu un. Cependant Alex se rend vite compte que pour le garder, il va falloir prendre quelques précautions…

Dégourdi et réfléchi, Alex va donc rapidement s’adresser à différents spécialistes pour gérer au mieux les petites maladresses de son copain joyeusement encombrant : les pompiers seront donc consultés en priorité (un dragon, ça chauffe !), puis un boucher un peu trop intéressé (par l’odeur d’une viande rare alléché…), une voisine sera rassurée (trop de bruit et de fumée…), le directeur de l’Association mondiale pour le bien-être des animaux livrera ses conseils entre deux fauves affamés (comment s’occuper d’un tel spécimen ?!), et enfin, Manon, la meilleure amie d’Alex, lui donnera la plus juste des suggestions, celle de rendre la liberté à cette créature attachante mais enfermée.

cher dragon

Emma Yarlett, auteure- illustratrice hyperactive, s’amuse avec l’objet-livre : chez elle on trouve des trous dans les pages (Glouton, le croqueur de livres), des histoires dans les histoires avec des volets de tailles et formes diverses à soulever, des jeux de typographie qui renforcent les effets de découpages, ombrages, et autres mises en relief…

Bref, dans le petit monde d’Emma Yarlett, tout bouge, à commencer par le papier ! Cher Dragon n’échappe donc pas à sa ludique marque de fabrique puisqu’il vous faudra véritablement sortir cinq lettres d’enveloppes pré-déchirées pour prendre connaissance des courriers envoyés par les experts qu’Alex a sollicité. Passées les recommandations pragmatiques, l’humour glissé entre les lignes aura de quoi faire sourire à des degrés différents petits et grands. La bouille débonnaire du jeune héros ainsi que l’expression ronde et tendre de l’écailleux rouge finiront de rendre cette fable délicieuse, et indispensable à celui ou celle qui désirerait cacher un griffon, une licorne ou toute autre créature extraordinaire dans sa chambre.

Cher Dragon se révélera donc un joli moment récréatif, avec un message plus sérieux en arrière-plan, qu’il conviendra à chacun d’aborder comme il l’entend.

Un album pétillant et drôle, qui se laisse apprivoiser dès la première lecture !

Cher Dragon de Emma Yarlett
traduit de l’anglais par Françoise de Guibert – conseillé à partir de 5 ans – aux éditions Albin Michel Jeunesse à partir du 26 septembre

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.