Littérature Jeunesse

« Sur les mains » de Nathalie Azoulai et Jeanne Le Ruz, l’apprentissage inversé

L’ouvrage de Nathalie Azoulai et Jeanne Le Ruz, Sur les mains a pour principal sujet la complicité entre une mère et sa petite fille. Mais à travers cela, les auteures évoquent un renversement : la mère qui normalement apprend des choses à sa fille va momentanément laisser ce rôle à sa petite.
Car Ada sait ! Oui, elle sait marcher sur les mains, ce que sa mère n’a jamais su faire, même enfant. Quel bel aveu de la part de l’adulte. Reconnaître ses défaillances, ses manques.

« Les jambes des enfants montent dans les airs, souples et rapides.
Et quand elles tournent, le sable devient un champ d’éoliennes,
des fleurs de chair magnifiques, qui s’animent en rythme. »

Nathalie Azoulai

Commence alors un long travail pour cette maman qui tente, essaye, se décourage, veut abandonner. Mais Ada est opiniâtre et ne renonce pas ! Elle continue à pousser sa mère qui bien sûr, finira par arriver à marcher sur ses mains ! Fière d’elle-même, fière de son enfant qui a su lui apprendre quelque chose.

Sur les mains, bel album de littérature de jeunesse aux dessins fins et précis, aux couleurs agréables, nous conte une jolie histoire de persévérance, une ode à l’enfant qui est peut-être encore présent chez l’adulte. Et surtout ce texte montre aux petits lecteurs qu’ils ont, eux aussi, du talent, des talents que leurs parents n’ont pas forcément développés !
Enfants de tous âges, à vous d’apprendre des choses à vos parents !


Sur les mains
de Nathalie Azoulai & Jeanne Le Ruz

 Gallimard Jeunesse, juin 2019

 

Site web Facebook Instagram Twitter


Image bandeau : Sur les mains / Nathalie Azoulai et Jeanne Le Ruz / Gallimard Jeunesse

 

  •  
    13
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer