Entretiens Littérature Jeunesse

Les Éditions Palette, le petit laboratoire des arts

Ecrit par Sane

Les éditions Palette sont nichées dans un petit quartier de Montparnasse. Cette jeune maison d’édition aux projets audacieux, ludiques et pédagogiques publie des livres d’art pour la jeunesse.
Didier Baraud, responsable des éditions a accepté de présenter Palette aux lecteurs d’Addict-Culture.

palette

Pourquoi avez-vous créé les éditions Palette ?

Pour des raisons certainement liées à ma formation artistique. Je suis diplômé des Beaux-Arts de Paris. Puis, j’ai travaillé aux éditions Mango. En 1997/98, j’ai travaillé en coédition sur des livres d’art. A cette époque, les musées commençaient à se dépoussiérer. Les gens allaient au musée avec leurs enfants. J’y emmenais moi-même mes filles. A cette époque, on trouvait peu de choses, en librairie, autour de l’art pour les petits. J’y ai réfléchi et , en 2003, j’ai lancé Palette.

Pourquoi avoir choisi l’Art ?

De par ma formation et parce que je voulais me démarquer des autres maisons d’édition jeunesse. Je voulais créer une véritable identité pour les enfants.

Et pourquoi Palette ?

Lorsque j’ai commencé à réfléchir à mon projet, j’allais travailler dans une brasserie qui se nommait Palette. C’est un peu un hommage. Et aussi un clin d’œil à la boite de peinture, à cette idée de variété de tonalités.

Comment définiriez-vous votre maison d’édition ?

C’est une jeune maison d’édition qui a créé un nouveau domaine. Une maison un peu folle qui aborde l’art avec sensibilité, autour de sujets peu attendus en jeunesse.

A qui s’adressent vos livres ?

Nous publions des livres jeunesse mais qui touchent tout le monde. On parle aux enfants comme on parle aux adultes. Les livres sont très construits, très travaillés.

Qui se cache derrière Palette ?

Nous sommes trois : Nicolas Martin qui est éditeur, Mathilde Kirion, à la communication et moi-même. Mais nous travaillons en équipe et chacun peut donner son avis et seconder l’autre. Il n’y a pas de case chez Palette ! Et puis, il y a tous les intervenants extérieurs comme les auteurs, les graphistes…

Comment sélectionnez-vous les projets que vous allez publier ?

Nous recevons très peu de manuscrits. Peut-être vingt par an ! Et on ne va en retenir que un ou deux. Palette pourrait se définir comme un laboratoire. Les idées viennent de Nicolas, de Mathilde ou de moi. Mais aussi des auteurs avec qui nous travaillons.

Il y a environ 200 titres à votre catalogue. Quelle est la collection phare ?

Nous avons deux grandes collections : ‘L’art en forme‘ pour les petits et ‘L’art et la manière‘ pour les plus grands. Puis, nous avons un certain nombre de séries qui se déclinent sur des thèmes différents.

Quel est votre livre coup de cœur ?

Quelle question difficile ! C’est comme si on demandait à une mère quel enfant elle préfère ! Mais s’il fallait nommer un livre, je dirais que mon chouchou serait peut-être ‘Un tableau peut en cacher un autre‘.

L’essentiel du catalogue est tourné vers la jeunesse, avec quelques titres tout public.
Souhaitez-vous développer les livres pour les adultes ?

Non, pas du tout. Le secteur adulte est saturé. Ce sont les hasards des rencontres et des coups de cœur qui ont fait que nous avons publié pour les adultes.

Pour finir, vous diriez que vous êtes plutôt Miró ou Paul Klee ?

Ah, Je dirais que je suis plutôt Vasarely ! J’aime beaucoup l’art optique.

Si vous souhaitez découvrir le très beau catalogue des éditions Palette, je vous conseille d’aller visiter leur site.

Site officiel


En attendant, je vous présente deux albums parus récemment : De l’art comme un cochon et Auto Portraits

De l’art comme un cochon

Editions Palette

Quand tacher devient source de création.

Cahier d’activités pas comme les autres qui réhabilite les taches : Les grandes, les petites, les glissées, les pliées… Bref, celles qui font la joie des petits et des artistes… Celles qui sont créées avec de la gouache, de l’encre, du gros sel, du coton, une éponge… Celles qui tombent sans que l’on fasse exprès, celles que l’on transforme, celles qu’on laisse trainer comme une étoile filante et qui deviennent tellement incroyables qu’on les retrouve dans les musées !

Un album inventif et éducatif qui permettra aux petits et aux plus grands de développer leur créativité et de découvrir de ‘grands tacheurs’ comme Miró, Calder ou Pollock.

La mise en page est attrayante. Et les explications ludiques peuvent être complétées par des tutos en ligne.

A vos pinceaux, prêts, tachez !

De l’Art comme un cochon de Sandrine Andrews

A partir de 5 ans


Auto Portraits

Editions Palette 2Carnet d’artiste

Carnet de création où l’enfant devient artiste en imaginant des autoportraits. En s’inspirant de Magritte, Warhol, Frida Kahlo et bien d’autres, ce procédé est un bon moyen pour exprimer son imagination, ses émotions, avec son propre style.

Un carnet original qui permet de comprendre les bases de l’art et les différents mouvements artistiques, à partir d’artistes et leur œuvre.

Une bonne idée pour que les enfants lâchent leur téléphone portable et troquent le selfie pour un autoportrait au crayon, collage ou peinture…

Auto Portraits de Patricia Geis

A partir de 7 ans

Les Éditions Palette sur Facebook Twitter

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire