Littérature Jeunesse

« Encore une histoire d’ours »: un album extrêmement original !

Oui, c’est vrai, les ours se trouvent souvent au centre des histoires pour enfants, au même titre que les loups.
En préambule, les auteurs nous préviennent :

Attention, cher lecteur ! Ce livre contient des ours grincheux. Mais l’auteur va tout faire pour te raconter leur histoire.

Car chez Laura et Philip Bunting, les ours se révoltent et entament un dialogue avec les auteurs. Car ils en ont assez de toutes ces attentions !

Encore une histoire d’ours commence comme un conte classique avec une belle lettrine et donc une histoire d’ours.

Encore une histoire d'ours
extrait de « Encore une histoire d’ours » – Laura et Philip Bunting – Éditions Kaléidoscope

Mais dès la deuxième page, catastrophe, un ours intervient, cache le texte du conte avec son corps et s’adresse à l’auteur, au narrateur directement.
S’engage alors un dialogue hilarant entre eux  :

– Ah, non, non, non ! Je t’arrête tout de suite ! Pas ENCORE une histoire d’ours !
– Dis donc, l’ours : tu interromps mon récit, là. Que se passe-t-il ?
– Tu sais combien il existe d’histoires d’ours ?! Je vais te le dire, moi … TROP !

 

Ce dialogue qui durera tout le long de l’album, un dialogue drôle où l’ours tente de convaincre l’auteur que sa famille d’ursidés en a assez d’être dérangée sans cesse pour « jouer »  l’histoire aux enfants.
Dialogue oui mais dialogue de sourds car l’auteur veut continuer les histoires d’ours. Et notre petit ours de dénigrer tous les ours puis de lancer une grève et de finir par s’en aller.
Mais en littérature, l’auteur a le dernier mot et propose un ours :

Vêtu d’un tutu rose, l’ours enfourcha un vélo tout riquiqui…

puis s’amuse à mettre les ours dans toutes sortes de situations, disons, pour le moins gênantes.
Notre ours, un peu en colère, ne se laisse pas faire.
Débute alors un nouveau dialogue et une négociation sévère entre l’auteur et l’ours revendicatif. Qui réussira à convaincre l’autre ?

Encore une histoire d’ours est un album de littérature de jeunesse extrêmement inventif et qui sort complètement des sentiers battus. S’il fait référence à d’autres albums de jeunesse (Elmer ou encore Toto l’ornithorynque avec la présence d’un échidné), il est très original, allant jusqu’à mettre en scène dans ses pages un enfant qui lit l’album … Encore une histoire d’ours.
Enfin, la chute est très drôle et surtout bien vue, un peu comme tout l’album qu’on a envie de lire et relire tant il regorge de trouvailles rigolotes !


 

Encore une histoire d’ours de Laura et Philip Bunting

traduit de l’anglais (Australie) par Rosalind Elland-Goldsmith

 

Éditions Kaléidoscope, mai 2020

 

Site webFacebookInstagramTwitter

Encore une histoire d'ours


Image bandeau : extrait de « Encore une histoire d’ours » – Laura et Philip Bunting – Éditions Kaléidoscope

  •  
    18
    Partages
  • 17
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page