Chronique Musique

Le voyage toujours aussi magique de Fantôme

Fantôme
Photo : Isabelle BANCO
Écrit par Beachboy

Nous avions eu le plaisir de vous présenter le superbe Nabie de Fantôme.
L’attente fut longue, mais la musicienne, nous revient enfin avec la suite intitulée Mésopotamie, nouveau fascinant voyage dans le temps et dans l’espace.

Fantôme Mésopotamie

Ceux qui connaissent déjà l’univers étrange et fascinant de cette multi-instrumentiste plongeront avec délectation dans ce nouveau disque tout aussi beau que les précédents.

Les autres, qu’on espère nombreux, découvriront une voix unique, qui murmure à la limite de la rupture des chansons aux charmes troubles pleines d’étrangetés minimalistes.

L’album a été enregistré en 2 jours seulement, à l’été 2017, par Fantôme, sa voix, son piano et sa harpe, en compagnie de Jérôme Suzat et Igor Moreno.

Les deux magnifiques instrumentaux, l’un à la harpe, Orientalish Melodish, l’autre au piano, Gerone En Bleu, nous rappellent l’influence de Satie sur l’œuvre de Fantôme.

Les 6 autres titres portés par cette fascinante voix nous entraînent quelque part dans la lignée des premiers albums de Cat Power ou l’œuvre d’une Scout Niblett ou d’une Anna Von Hausswolff.

La lointaine Mésopotamie, nichée entre le Tigre et l’Euphrate sert d’écrin aux 8 nouvelles compositions de Fantôme, qui sur sur ce long chemin et court album, n’oublie pas ses origines.

Nous passons ainsi par la Lorraine, là où elle est née, et la Catalogne, là où elle a grandi, pour Longwy Dimanche et Gerone en Bleu, deux superbes hommages à ses racines, tout en douceur et étrangeté.

C’est aussi un saut dans le temps qui nous est offert ici, à la fois par l’utilisation omniprésente de la harpe et par cette ambiance très XIXème siècle qui nimbe d’une étrange aura les compositions de Fantôme, qui n’a jamais aussi bien porté son nom.

Elle appuie d’ailleurs sur cette intemporalité, en donnant sa propre et magnifique version à deux traditionnels, l’un japonais, Komoro, l’autre klezmer, Orientalish Melodish.

Lancinant et envoûtant, Mésopotamie est un disque remarquable, d’une artiste qui s’affranchit de toutes les frontières, pour une musique libre et audacieuse.

Fantôme – Mésopotamie
disponible depuis le 21 septembre chez Aristocrate Recordings

FacebookBandcamp

 

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.