Le conseil de libraire Littérature Etrangère

Grace de Paul Lynch

Ecrit par Valerie Caffier
Chaque semaine un.e libraire nous livre son conseil de lecture. Un livre qui l’aura particulièrement marqué.e et qui mérite qu’on s’y intéresse particulièrement. Aujourd’hui Valérie de la librairie Le Divan à Paris, nous présente Grace de Paul Lynch traduit de l’anglais (Irlande) par Marina Boroso paru chez Albin Michel.

Troisième roman de Paul Lynch, après  Un ciel rouge, le matin  en 2014 et La neige noire en 2015, Grace est un roman magistral que les deux précédents semblaient déjà porter.

Le premier évoquait en 1832, un métayer irlandais que son propriétaire expulse de ses terres avec sa famille et qui sera contraint de fuir jusqu‘en Amérique suite au drame qui clôt leur discussion. Le second racontait l’histoire d’un homme qui revient en Irlande avec sa famille en 1945 et s’installe dans une ferme, après avoir longtemps émigré en Amérique.

Grace

Le premier évoquait en 1832, un métayer irlandais que son propriétaire expulse de ses terres avec sa famille et qui sera contraint de fuir jusqu‘en Amérique suite au drame qui clôt leur discussion. Le second racontait l’histoire d’un homme qui revient en Irlande avec sa famille en 1945 et s’installe dans une ferme, après avoir longtemps émigré en Amérique.

Ici, Paul Lynch brosse un tableau de la grande famine qui a ravagé l’Irlande de 1845 à 1850 et l’a vu perdre quasiment un tiers de ses habitants, 1 million en sont morts, et 1 million ont émigré pour fuir la mort.

Son personnage principal est une jeune fille de 15 ans, Grace, que sa mère contraint à partir sur les routes pour aller gagner de quoi les nourrir, après l’avoir transformée en jeune homme.

L’écriture de Paul Lynch porte ce récit d’une Irlande ravagée par la faim et la mort et saisit littéralement. L’histoire de cette jeune fille qui deviendra une femme tout en passant pour un homme, de sa découverte de la vie et des hommes, au tamis de la douleur et de la difficulté de survivre, et qui tente de trouver des réponses aux questions qu’elle se pose, emporte jusqu’au terme des 480 pages de cette histoire qui lui verra traverser l’Irlande.

Son pouvoir d’évocation de la souffrance des hommes qui en ont perdu la voix et les enfants toute envie de rire, du silence de la nature privée de vie est impressionnant, d’une poésie empreinte de limpidité, de douceur et d’âpreté qui vous retourne l’âme.

« Elle s’est enfoncée plus avant dans les profondeurs du monde. Elle a passé des jours sans nom sur des routes sans nom qui méandrent en boucles infinies. »

Grace de Paul Lynch, Albin Michel
 traduit de l’anglais (Irlande) par Marina Boroso, Janvier 2019

 

Située dans le 15e arrondissement de Paris, la librairie Le Divan est un lieu de vie et de rencontres. Au rythme de 3 à 4 fois par semaine, auteurs et lecteurs peuvent échanger idées et points de vue.
J’aurai la joie d’animer la rencontre avec Paul Lynch qui viendra nous parler de ses romans mercredi 16 janvier à 19h à la librairie le Divan (toutes les informations dans l’événement facebook ici)

Librairie Le Divan

203 Rue de la Convention
75015 Paris

Page FacebookTwitterInstagram

  •  
    34
    Partages
  • 33
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire