Chronique Musique Musique

Kid Wave, noisy pop estivale

Ecrit par Beachboy

kid wave wonderlust

 

Vous cherchiez un disque parfait pour partir en vacances, les cheveux dans le vent, les espadrilles aux pieds ? C’est bon, j’ai trouvé, le premier album de Kid Wave fera parfaitement l’affaire.

Kid Wave est un jeune groupe londonien formé en 2013, 2 gars (un tout poilu, un imberbe), 2 filles (une blonde au chant, une brune à la batterie) soit Harry Deacon, Lea Emmery (suédoise et âme pensante du groupe) , Serra Petale et Mattias Bhatt. Après Gloom, premier EP fort remarqué, ils passent au grand format avec Wonderlust.

Le groupe fait, comme nombre de ses petits camarades, dans la noisy pop version 90’s, toutes guitares en avant et voix charmeuse et traine-savates. A défaut d’être très original, c’est fort bien foutu, efficace et même très très agréable sur les morceaux up-tempo taillés pour la scène comme leur excellent single All I Want, Gloom déjà présent sur leur EP ou Wonderlust, le morceau éponyme qui ouvre l’album.

 

Le groupe a beau être londonien, on a surtout le sentiment de se faire une virée sur les routes californiennes. Une pincée de Jesus & Mary Chain, une pincée de Breeders, le tout saupoudré de The Pains Of  Being Pure At Heart, ça nous donne une très agréable recette pour passer l’été peinard. Certes, sur les morceaux les plus lents, la rythmique peine un peu, l’édifice se fragilise et confirme que si on doit retenir un nom dans ce nouveau groupe, c’est bien celui de Lea Emmery. La miss a en effet le petit quelque chose en plus au niveau de la voix et de la présence qu’on sait au premier coup d’œil qu’on tient là une chanteuse à suivre.

Pour aujourd’hui, Kid Wave nous offre donc un très bon album, à déguster très frais, en guettant avec une certaine impatience la suite de leurs aventures.

Wonderlust est disponible depuis début juin chez Heavenly Records.

Site OfficielFacebook Officiel Twitter Officiel

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire