Chronique Musique Musique

Liesa Van Der Aa si troublante

Liesa Van Der Aa, sort un nouvel EP, Where What’s Happening, aujourd’hui. Un EP composé de 4 Cover bluffantes de Iggy Pop et son Nightclubbing, Lou Reed et son fameux Vanishing actPJ Harvey et son inoubliable Rid on Me mais aussi une reprise des plus étonnantes de Dalida et le légendaire Paroles Paroles.

Liesa Van Der Aa nous surprend encore par son magnétisme et sa créativité sans failles.

Son premier album, Troops, avait déjà été la révélation d’une artiste dotée d’une personnalité forte et singulière. Elle rappelle peut être un peu l’expérimental barré de Björk des belles années, Liesa Van Der Aa exhibe une pop fêlée, inventive, innovante et ensorcelante aux émotions multisensorielles garanties.

De formation classique avec le violon, Liesa s’est ensuite tournée vers d’autres influences musicales rock, pop ou jazz à travers le VelvetPrince ou Chet Baker.

Pour son premier album elle avait conjugué tous ses talents et influences multiples pour créer une oeuvre hybride et instinctive nous embarquant vers le brut et l’expérimental.

Aujourd’hui, avec ce nouvel EP, Liesa va encore plus loin, elle transgresse tous les codes musicaux établis. Elle maltraite, triture, distord pour mieux nous envoûter et nous happer vers un ailleurs dont on ne connaît pas les codes ni la couleur. Cet ailleurs ressemblant à un chaos harmonieux, entre une surprenante Laurie Anderson mais aussi un un univers Lynchien inquiétant, où l’amour pur côtoie le mal absolu, où les choses sont rarement ce qu’elles semblent être. Chaque morceau laisse en permanence dans l’attente des sensations procurées par les notes tant l’inattendu et l’inhabituel peuvent surgir à chaque minute.

Cet EP renouvelle l’exploit de Troops : Inventif, différent, pluridimensionnel et insolite. Une grande artiste qui n’était « qu’une » révélation s’ancre dans le sol des créatrices et des incontournables et c’est bon !

Ajouter un commentaire