Mort à la poésie

[Mort à la poésie] : Épisode 13 – Pierre Cendors

Pierre Cendors – Tractacus Solitarius, Le Retour du Loup des Steppes, Dessins de Christine Sefolosha – L’Atelier Contemporain

Ce serait dommage que vous passiez votre chemin à côté des livres de Pierre Cendors. Prenez celui que vous voulez, mais lisez-le. Vous pouvez commencer par L’Homme caché (Finitude), son premier roman, ou Archives du vent (Le Tripode) qui vient de paraître en poche.

Ou alors par ses deux derniers, qui paraissent simultanément et qui sont étroitement liés : Silens moon (Le Tripode) et Tractacus Solitarius – Le Retour du Loup des Steppes (L’Atelier Contemporain). Le premier est un roman, le second un récit-manifeste poétique, les deux sont des variations et exercices d’admiration, obsessionnels, autour du célèbre roman d’Hermann HesseLe Loup des Steppes.

Je vous lis aujourd’hui un extrait de Tractacus Solitarius qui, un peu comme Rilke le faisait avec sa Lettre à un jeune poète, suggère une ligne de conduite à adopter à toute personne qui voudrait être poète, ou artiste au sens plus large.

Bonne écoute !

RssITunesSpotifyDeezerPodcloud

 

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

RSS iTunes Spotify Deezer Podcloud

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

Illustration : Cécile Le Berre

  •  
    110
    Partages
  • 109
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page