Littérature EtrangèreLittérature FrancophoneRencontres

La rentrée littéraire des éditions de La Peuplade – 5 livres à gagner !

Pour cette rentrée littéraire, Addict-Culture a décidé de vous faire plaisir ! Durant les cinq prochaines semaines, vous allez découvrir la rentrée littéraire de cinq éditeurs. Nous leur avons posé quelques questions autour de cet événement qu’est la rentrée littéraire, auxquelles ils ont eu la gentillesse de répondre.
Et, cerise sur le gâteau, les éditeurs qui nous ont répondu ont aussi accepté de vous offrir des ouvrages de leur rentrée ! Jusqu’au 26 septembre, vous aurez donc la possibilité de jouer et peut-être gagner un de ces ouvrages de la rentrée littéraire (5 d’entre vous gagneront un livre de la rentrée littéraire de chaque éditeur, les noms des gagnants seront connus chaque semaine tous les lundis) !
Pour participer, rendez-vous sur notre compte Facebook ou notre compte Instagram !

 

 

Pour cette avant-dernière semaine c’est avec les éditions de la Pauplade que nous nous sommes entretenus !  Nous avons posé quelques questions à Julien Delorme, directeur commercial Europe de la maison. 
Que représente pour vous cette particularité française qu’est la rentrée littéraire ?

Julien Delorme : La rentrée littéraire est un phénomène ambivalent. D’un côté, les sorties sont nombreuses, et il peut être difficile de s’y distinguer. Mais d’un autre, c’est un moment de grande visibilité pour la littérature, et le moment idéal pour porter de nouvelles voix, comme nous l’avons fait les trois années précédentes. C’est d’autant plus surprenant pour nous que la maison est québécoise, et que nous découvrons le processus depuis quelques années seulement. Au Québec, il n’y a pas de temps aussi fort, où la compétition pour l’attention du lecteur est si féroce que lors de la rentrée.

Donnez-nous 3 particularités de votre rentrée littéraire 2021

Julien Delorme : En toute modestie, je pense que la rentrée 2021 de La Peuplade est exceptionnelle. J’ai beau être réticent devant l’emploi des superlatifs, depuis que j’ai lu les trois textes que nous allons proposer aux lecteurs entre la mi-août et la mi-septembre, c’est ce qualificatif qui me vient en tête. Pourquoi ?

Parce que pour la première fois, nous allons proposer aux lecteurs européens des textes d’auteurs qu’ils connaissent déjà, qu’ils ont plébiscité, qu’ils ont lu et aimés ; et que ces auteurs nous ont offert des livres magnifiques, sans doute les plus aboutis de leur œuvre : Les ombres filantes de Christian Guay-Poliquin et Tableau final de l’amour de Larry Tremblay.

éditions de La peuplade

éditions de La peuplade

Ensuite parce que nous allons comme chaque année proposer un premier roman, qui nous vient de Finlande cette fois-ci, et qui a été un véritable phénomène littéraire dans son pays : La Pêche au Petit Brochet, de Juhani Karila a raflé tous les prix, ceux de littérature blanche et ceux attribuées à des livres de genres aussi. I la été acheté en 9 langues, nous sommes les premiers à le publier hors de son pays d’origine, et en cela nous sommes fidèles à la vocation de découvreurs que nous nous sommes donnés.

éditions de La peuplade
Enfin parce que ces romans très variés dans leurs formes et leurs thématiques devraient plaire à un grand nombre de lecteurs. Quelles que soient les envies des lecteurs, il y aura un roman de La Peuplade pour les combler à la rentrée !

A quelle période choisissez-vous les textes qui seront publiés à la rentrée littéraire de septembre ?

Julien Delorme : Ca dépend. La rentrée est mûrement préparée et l’on a généralement une idée de ce qu’on va publier une bonne année à l’avance. Et parfois, il y a des surprises, des textes qui nous arrivent entre décembre et février qui, à la lecture, déclenchent un tel enthousiasme qu’ils bouleversent les plans bien établis.

Choisissez un livre de la rentrée littéraire qu’un autre éditeur va publier et qui vous donne envie.

Julien Delorme : Il va y avoir énormément de belles publications lors de cette rentrée, beaucoup de romans qui me font très envie. Les confrères des éditions Bourgois ont un programme incroyable qui me fait envie dans son ensemble. Mais s’il ne devait en rester qu’un, il s’agirait de L’Autre Nom, de l’auteur norvégien Jon Fosse, traduit par Jean-Baptiste Coursaud. Fosse est surtout connu en France pour son théâtre (publié aux éditions de l’Arche). Sa Septologie est un travail romanesque hyper ambitieux, sept romans en un. Bourgois a le courage de publier les deux premiers dans ce volume de rentrée, de donner à lire un travail littéraire majeur. C’est le texte que j’attend le plus, sans aucune hésitation.

 

Pour jouer et peut-être gagner des livres de la rentrée littéraire, rendez-vous sur nos réseaux :

Facebook Instagram


Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page