BD

« The Shaolin Cowboy » : le coup de maître

Futuropolis a frappé un grand coup avec l’édition en France de la trilogie de Geof Darrow qui met en scène le Shaolin Cowboy.
Fable épique au dessin virevoltant, le premier volume intitulé Start Trek lance la série de manière spectaculaire avec une bonne dose d’humour. De distanciation physique il n’y a point dans ce flamboyant opus, tant les corps et la matière ne font qu’un sur le chemin tourmenté du bouddhiste chevaleresque, qui mitraille à tout va pour sauver sa peau. Un régal visuel.

Pour celles et ceux qui vont découvrir le Shaolin Cowboy, il y aura assurément un petit temps de surprise et d’adaptation. Car ça commence tout doucement, plongés que nous sommes quelque part au milieu de nulle part, une sorte de terre aride entourée de roches. Certes, les 3 pages de sommaire qui précèdent regorgent de quelques images choc, qui illustrent la vitesse d’exécution du personnage principal et laissent entendre que le calme environnant ne sera que de courte durée.
En effet, les planches qui suivent font bientôt apparaître des dizaines puis des centaines de figurants en mal de revanche, dont le cowboy et son cheval au langage fleuri et nourri vont devoir se défaire. On ne sait où ils se rendent d’ailleurs mais nul ne saurait entraver leur quête. Pas même un crabe royal, qui a réussi à lever une armée pour faire justice. Pas même non plus un bébé aux bras ensanglantés qui trace sa route, auréolé de créatures volantes non identifiées.

Le récit est extravagant mais il est porté par une mise en scène époustouflante. Tableau pictural garanti ou presque à toutes les pages. Le sang gicle à la manière qu’a Tarantino de capter une scène de violence, faisant là toute la différence avec les films d’horreur où le sang coule doucement. En arrière-plan, les détails sont si denses, si nombreux dans certaines doubles-pages que l’on prend un malin plaisir à les analyser : zombies, enseignes de magasins et panneaux publicitaires, mouches, fragments de terre, cheveux au vent, gouttes de sueur… Pour appréhender ce dessin généreux, le temps doit être notre allié. L’ouvrage mérite de l’attention.
De ce point de vue, il y a presque du Géricault dans les fresques de Darrow. L’auteur du Radeau de la méduse avait le sens du détail et de la mise en scène. Spécialiste des scènes de chasse, c’était un portraitiste hors-pair et il savait mieux que quiconque dessiner les chevaux. Si le style de Darrow est inimitable, il y a bien là quelques points communs avec l’artiste romantique !

Shaolin Cowboy

Shaolin Cowboy

Entre deux plans séquence, les dialogues se révèlent souvent décalés et savoureux à souhait. Tandis que la monture du Shaolin Cowboy ne cesse de disserter sur le rap mais aussi sur John Wayne et Robert Mitchum, l’impassible et mutique Shaolin Cowboy lui-même ne manque pas d’auto-dérision. Ainsi, le cahier de dessins qui conclut le livre se veut un recueil de photos qui témoigne de la vie tourmentée du personnage. Ici, nous le voyons à l’écoute des exploits sportifs d’une grande tortue (juste avant d’être attaqué par des souris armée de rancœur jusqu’aux dents). Là, nous le retrouvons emprisonné sur la base de Guantanamo pour avoir mangé un falafel dans un lieu public !

Shaolin Cowboy

Shaolin Cowboy

Shaolin Cowboy

The Shaolin Cowboy devrait assurément ravir tous les aficionados du western, des films japonais de samouraï, des films de kung-fu et de monstres. Mais il devrait aussi plaire à tous les fans des grands délires visuels et du dessin en général ! Pour info, le tome 2 est déjà sorti. Il est complété par une longue nouvelle d’Andrew Wachss, auteur américain de roman policier, et illustrée par Geof Darrow lui-même. Et le dernier tome doit être disponible à l’heure de publication de cette chronique.


The Shaolin Cowboy, tome 1: Star Trek de Geof Darrow – Couleurs de Peter Doherty, Lovern Kindzierski et Alex Wald

traduit (anglais) par Lorraine Darrow

 

éditions Futuropolis, juin 2020

 

Site webFacebookInstagramTwitter

 

 

Shaolin Cowboy


Image bandeau : Crédit en italique aligné à droite.

  •  
    42
    Partages
  • 42
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page