Chronique Musique

She Owl ballade nocturne dans le désert !

She Owl/Roberta Cartisano/LLB Promotions SP
Écrit par Beachboy

Ma cheffe vénérée avait fortement insisté pour que je découvre le monde merveilleux de She Owl par l’entremise de leur album Animal Eye sorti il y a tout juste deux ans et chroniqué , encore un grand merci à elle pour cette jolie découverte.

À mon tour  de lui retourner la pareille en lui signalant la sortie d’un tout aussi bon EP nommé Drifters.

Pour mémoire, on rappellera que She Owl est un duo italo-américain composé de Jolanda Moletta et Demian Endian, couple nomade en balade entre l’Italie, San Francisco, Paris et Leipzig, leur port d’attache, même si on pourrait croire, au vue du nombre de prestations qu’ils assurent, que leur maison est uniquement la scène.

Voix, percussions et guitares forment un splendide mélange qui entraîne le folk le plus aride dans les confins d’une pop énergique, subtile et riche quelque part entre David Lynch, PJ Harvey et Mazzy Star.

Leur nouvel EP poursuit l’aventure initiée en 2013 en nous proposant quatre nouvelles chansons tout aussi remarquables les unes que les autres, enregistrées dans le désert californien en compagnie du producteur George S. Rosenthal.

DRIFTERS by She Owl

La première chanson, She Cries A River, nous plonge de suite dans cette ambiance sombre et poussiéreuse, longue ballade mélancolique et aride, où la guitare de Demian semble tourbillonner et s’enrouler autour de la magnifique voix de Jolanda.

Les chevaux s’emballent sur le percutant War Within, PJ Harvey déguisée en indienne, la volonté d’en découdre, la guitare se fait plus discrète, comme si le danger rôdait autour de nous.

Before The Night se fait plus douce, les voix se superposent sur ce joli exercice dreampop avant de monter en boucle et en puissance sur un glaçant « dream is over ».

Glass, le plus beau morceau de cet EP, à l’atmosphère enivrante et d’une émouvante justesse, conclut superbement le disque.

She Owl nous offre donc quatre nouvelles splendides chansons, où violence et douceur s’interpellent dans la chaleur et la beauté de leur fascinant univers.

Drifters EP est disponible depuis le 06 octobre via Bekassine Records / Rockers Die Younger /Broken Toys/Differ-Ant

Site officielFacebookTwitter

Ajouter un commentaire