Brèves de Platine

La folle danse de Tess Parks !

Tess Parks

And Those Who Were Seen Dancing – Tess Parks

 

Après plusieurs collaborations avec Anton Newcombe (Brian Jonestown Massacre), Tess Parks, canadienne installée à Londres depuis ses 17 ans, repart en solo neuf ans après Blood Hot, son tout premier album.

And Those Who Were Seen Dancing, disponible sur le très hot label Fuzz Club et dont le titre vient d’une citation de Nietzche, a été enregistré sur plusieurs années entre Londres, Toronto et Los Angeles, après qu’une blessure ait éloigné Tess Parks de ses guitares et de son piano. Le voilà enfin, tout beau tout neuf, avec ses dix nouvelles chansons psychédéliques délicieusement pop.

Féline, aussi aérienne que profonde, la voix de Tess Parks fait immédiatement effet sur des titres mid-tempo aux charmes hypnotiques et sombres. Distorsions et effets sonores créent une étrange atmosphère languide et troublante, donnent un sentiment d’unité à l’ensemble, mais nécessitent plusieurs écoutes pour en distinguer toutes les nuances.

A l’instar de Spiritualized par exemple, Tess Parks flirte avec le gospel et le folk, ajoutant une dimension spirituelle (Do You Pray, Saint Michael, I See Angels) à un disque qui sent le soufre par ailleurs. Attachant voire fascinant, And Those Who Were Seen Dancing va en effet vous faire danser longtemps, longtemps !

Fuzz Club Records – 20 mai 2022

 

Site webFacebookInstagramTwitter

 

Image bandeau : Luz Gallardo

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page