Littérature Jeunesse

Un jardin merveilleux de Piret Raud, un conte surprenant à propos de nos racines

Une terre couleur orangée, du noir et du blanc. Le texte et rien d’autre. Piret Raud, dans Un jardin merveilleux joue l’économie de moyens.
Son message de tolérance et d’ouverture aux autres passe par un petit arbre obligé de fuir sa forêt d’origine car une tronçonneuse menace de le détruire.

un jardin merveilleux

La question, pour notre petit arbre est « où aller ? ». Il va arriver dans un jardin merveilleux dont les habitants – d’autres arbres – se targuent d’avoir des racines, et comme il n’y a rien de plus important, le petit arbre se trouve bien démuni. Il est en quelque sorte l’étranger et les autres ne vont l’accepter qu’à la condition qu’il balaie tout ce qui n’a pas de racine dans leur magnifique jardin ! Il n’y a pas d’autre choix que celui d’obéir.

Notre héros ramasse et met de côté la flaque de pluie, l’étoile, le caillou et l’oiseau. Ceux-ci, s’ils n’ont pas de racine, présentent d’autres atouts ! Et ils ne vont pas tarder à les exposer pour donner une nouvelle dimension à l’histoire.

– Pourquoi me chasses-tu ? interrogea l’oiseau surpris.
– Tu n’as pas de racines dans le sol, répondit le petit arbre. Impossible de rester ici si tu n’as pas de racines, car ici les racines sont plus importantes que tout !
– Qu’est-ce que tu racontes ?! s’esclaffa l’oiseau. À mon avis, les choses les plus importantes sont celles qui sont MERVEILLEUSES ! Comme le chant par exemple.


Les arbres, aux formes quelque peu étranges, sont beaux à voir. Ils donnent envie aux petits lecteurs de se mettre à dessiner. Chacun a son préféré. Et on peut aussi en inventer de nouveaux en variant les formes, les ombres, les racines. C’est une belle suite à donner à la lecture.

un jardin merveilleux

Un jardin merveilleux, album petit format, aborde des thèmes sérieux en les traitant avec poésie à travers un texte proche du conte philosophique. Ce qui était important au début pour certains arbres vient à être remis en question. Il n’y a donc pas que les racines dans la vie.

À nous, adultes, de voir dans ce changement ce que nous voulons, de l’expliciter aux enfants ou de les laisser réfléchir à cela de leur côté.

 


 

Un jardin merveilleux de Piret Raud

traduit par Olek Sekki

 

Éditions du Rouergue, mars 2020

 

Site webFacebookInstagram


Image bandeau : Extrait de l’album

 

  •  
    10
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page