Chronique Musique Musique

Western, un clip à tiroirs

Ecrit par Barz


 

Le premier album de Western vient de paraître (nous en parlerons bientôt), mais je souhaiterais parler de leur premier clip, Money – Beat, que vous pouvez admirer ci-dessus. Ce qu’il est intéressant de savoir avant toute chose est que le chanteur de Western est Federico Pellegrini (The Little Rabbits, Dillinger Girl & Baby Face Nelson, French Cowboy, French Cowboy & The One), un chanteur au parcours vertigineux, multiple, richissime et, disons-le, sans faute.

Maintenant, regardons le clip.

L’ouverture sur un rythme electro, l’asphalte qui défile et le titre qui s’affiche. Une ambiance banlieusarde cradingue et un homme dans le coffre d’une voiture. Le nouveau film de Quentin Dupieux ?

 

Des types qui foutent un mec dans leur coffre et le déposent au milieu de nul part, ce n’est pas sans rappeler You wanna sing de French Cowboy & The One dans lequel les deux protagonistes semblent s’en vouloir méchamment…

Le personnage casqué, mi-motard, mi-astronaute, ne vous rappelle-t-il pas le personnage de James Bataille (interprété par Jason Flemyng) dans le film Atomik Circus, dont je le rappelle la voix off est de Federico Pellegrini et la bande originale a été composée par The Little Rabbits ? (Ci-dessous le film, à voir absolument bien sûr, et légalement en vod ou dvd, mais aujourd’hui, pour la démonstration, allez directement à 1h19 de la vidéo).

Ah mais non ! Ce n’est pas James Bataille / Jason Flemyng ! Ce type casqué qui danse bizarrement sur une moto imaginaire, c’est le personnage du clip La Grande Musique des Little Rabbits ! Où avais-je la tête ?

En regardant bien, on aperçoit les traits de Federico Pellegrini à travers le casque, on comprend tout de suite mieux son sens du rythme et sa chorégraphie étonnante en revoyant le clip de It’s a question of time de French Cowboy

Enfin, le clip se termine par des images de liesses collectives et de danses en transe. Revenons à nos amours avec L’Amour des Little Rabbits.

Voilà pour le moment, nous pourrions en dire plus, parler de la musique et du morceau en lui-même, mais nous verrons plus tard. Ah, dernière chose, un intrus s’est glissé dans cet article.

 

Western, album éponyme, Kshantu records, 2015.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire