Lire Rétrorama

15 septembre : 1890, naissance d’Agatha Christie

Agatha Christie
Photo : Jour / Wikimedia

Si je vous dis « la Reine du crime », nul doute que son nom résonne aussitôt dans votre tête, que vous l’ayez lue ou pas ! Agatha Christie (1890-1976), née Agatha Miller un 15 septembre, dans le Devon, il y a déjà plus d’un siècle, ne se doutait certainement pas que ses écrits allaient marquer le monde de la littérature policière à tout jamais. Second auteur le plus vendu dans le monde après William Shakespeare, traduit en 57 langues –Good Lord !- Agatha Christie est sans nul doute l’une des romancières les plus appréciées de son temps.

Agatha Christie en 1925

Encouragée à écrire par sa mère dès son plus jeune âge, Agatha épouse en 1914 à un certain colonel Archibald Christie, mais le couple est séparé par la Grande Guerre. La jeune femme devient infirmière et commence à écrire en s’inspirant de ce qu’elle voit. Ce n’est pourtant qu’en 1926 qu’elle connaît le succès avec le roman Le Meurtre de Roger Ackroyd. Par la suite, elle prend l’habitude d’écrire deux livres par an. Divorcée en 1928 du colonel, elle gardera cependant son nom comme nom de plume.

Elle se remarie en 1930 avec un archéologue spécialiste du Moyen-Orient, Max Mallowan, de 15 ans son cadet, avec lequel elle passera toute sa vie. Passionnée par le travail de son époux, Agatha le suit dans toutes ses fouilles et le couple fait de nombreux séjours en Irak et en Syrie. Les années 1930 ne sont pas seulement une période d’intérêt archéologique pour Agatha Christie, elles représentent aussi sa période la plus prolifique, ses voyages lui apportant l’inspiration pour plusieurs romans devenus célèbres.

Elle n’écrit ainsi pas moins de dix-sept romans et sept recueils de nouvelles, sans pour autant sacrifier la qualité de ses intrigues, signant quelques-uns de ses plus grands chefs-d’œuvre : Le Crime de l’Orient-Express (1934), A.B.C. contre Poirot (1935), Mort sur le Nil (1937), Dix petits nègres (1939). C’est aussi au cours de cette période que la romancière crée de nouveaux personnages, tels Miss Marple dans L’Affaire Protheroe (1930) ou Harley Quinn dans Le Mystérieux Mr Quinn (1930).

Si la Seconde Guerre Mondiale sépare l’écrivaine de son époux et la voit reprendre sa carrière médicale, elle écrit deux œuvres fondamentales : Hercule Poirot quitte la scène et La Dernière Énigme, mettant en scène la fin de ses deux grands détectives, Hercule Poirot et Miss Marple. Elle écrit ces deux livres pour assurer des revenus à sa famille et éviter que d’autres écrivains créent une suite à ses personnages, dans le cas où elle ne survivrait pas au conflit. Le roman mettant Poirot en scène est publié en 1975, un an avant le décès de sa créatrice, et celui de la vieille Anglaise en 1976, à titre posthume.

Auteur de quatre-vingts quatre ouvrages qui constituent pour la plupart des intrigues policières, d’une vingtaine de pièces de théâtre et de plusieurs recueils de nouvelles, elle a participé à la mise en place des règles du roman policier moderne et a amené une nouvelle approche de la résolution des énigmes à travers ses incontournables détectives. Mêlant habilement une intrigue complexe à une machination adroite et une fin toujours totalement inattendue, menant le lecteur de fausses pistes en fausses pistes grâce à des indices soigneusement disséminés, l’oeuvre d’Agatha Christie parvient aujourd’hui encore à ravir des millions de lecteurs de par le monde.

Ses romans n’en finissent pas d’inspirer les producteurs et l’on ne compte plus les adaptations télévisées et cinématographiques des aventures du plus célèbre des détectives belges, le très original Hercule Poirot. Agatha Christie était très angoissée à l’idée de voir le personnage incarné à l’écran ou sur les planches, craignant de briser l’image que s’étaient fait ses lecteurs du personnage à travers ses romans. Elle décerna néanmoins un satisfecit à l’interprétation d’Albert Finney dans le film de 1974 ! Austen Trevor, Peter Ustinov, David Suchet, Kenneth Branagh en 2017 et John Malkovich en 2018 ont tour à tour enfilé le costume du détective au fil des décennies avec plus ou moins de succès. Qu’en aurait-elle pensé ? Il vaut sans doute mieux pour certains ne pas le savoir…

Adulée du public français, « la duchesse de la mort » a fasciné des générations entières par un sens de l’énigme jamais égalé à ce jour et a su créer une galerie de personnages inoubliables dont les silhouettes ont fini par trouver leur place au Panthéon des grands mythes. Happy Birthday Lady Agatha !

  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire