Breaking News Musique

Acid Arab : Transe Orientée

Trois ans après la sortie de l’excellent Musique De France, qui lui a valu une belle nomination aux Victoires de la Musique en janvier 2017, le duo électronique Acid Arab sera de retour en octobre prochain avec son deuxième véritable album, Jdid (qui signifie tout simplement « nouveau » ou « neuf » en arabe), sur lequel on retrouvera un nombre conséquent d’invités algériens, turcs, tunisiens ou nigériens, tous venus célébrer la gloire d’un groove puissant, fédérateur et universel. En outre, dans la foulée d’une tournée mondiale aux airs de marathon festif, Hervé Carvalho et Guido Minisky ont définitivement intégré à la formation le vigoureux claviériste algérien Kenzi Bourras, ancien complice du regretté Rachid Taha, qui jusqu’alors ne les accompagnait que sur scène.

Accompagné d’un clip fulgurant et stroboscopique réalisé par Benjamin Seroussi dans un mythique club parisien, le premier extrait du long format à venir, l’hypnotique et martial Club DZ (en référence au code figurant sur toutes les plaques minéralogiques algériennes), consolide avec bonne humeur et fermeté mêlées le pont précédemment dressé, entre musiques orientales possédées et techno occidentale addictive, creusant avec la même âpreté sonore le sillon de leur singularité exemplaire.

À mille lieues de tout syncrétisme opportuniste et facile, le tandem devenu trio (voire quintet avec l’apport additionnel et crucial du duo Sex Schön, composé des producteurs Nicolas Borne et Pierre-Yves Casanova) réfute avec force toute étiquette de fusion, pour conjuguer, dans une dextérité bluffante et abrasive, la complexité enivrante des musiques traditionnelles à la puissance binaire et tranchante d’une électronique efficace.

La formation s’apprête par ailleurs, dès cet été, à revenir enflammer toutes les scènes internationales, pour une impressionnante série de dates, qui devraient définitivement asseoir leur titre de musiciens français les plus exportés dans le monde : sur l’année 2018 seule, Acid Arab a en effet donné 55 concerts à l’étranger, loin devant les pourtant très médiatisé(e)s Charlotte Gainsbourg (32), Justice (29) ou même Christine And The Queens (23).

Nul besoin de relais par les voies officielles lorsque l’on bénéficie, comme eux, d’un téléphone arabe aussi positif, bienveillant et porteur, de la part d’un public si transversal, conquis par leurs prestations explosives et galvanisantes.

Jdid sera disponible en CD, double vinyle et digital le vendredi 18 octobre 2019 via le label Crammed Discs.

Acid Arab se produira en concert à Paris (Elysée Montmartre) le vendredi 31 janvier 2020.

Facebook OfficielBandcampSoundcloudInstagramTwitter

  •  
    40
    Partages
  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire