Brèves de Platine

Juste le temps de Deerhoof !

deerhoof

Actually, You Can – Deerhoof

 

Si tu plantes des oignons, comment se fait-il que tu récoltes des tomates ?… Bienvenue chez nos jardiniers expérimentaux de Deerhoof, qui s’enferment dans leur bizarre frigo pour cultiver leur douce folie avec leur 18ème album (oui, 18 !) intitulé Actually, We Can.

Cette interrogation légumière posée sur l’inaugural Be Unbarred, O Ye Gates Of Hell se poursuivra par les aventures d’un voleur de plante (Plant Thief), une fabrique de rareté (Scarcity Is Manufactured) pour finir par la Divine Comedy. Pas de doute, on est bien chez Deerhoof !

C’est dans tous les cas un excellent cru que nous proposent les quatre de San Francisco sur un album enregistré avec les moyens du bord en pleine pandémie.

La voix enfantine de Satomi se débat toujours aussi bien avec les guitares métalliques et les brusques et incessants changements de direction et de rythme imposés par Greg Saunier, comme si La Bamba de Richie Valens était passée à la moulinette noise.

Drôle et engagé, Actually, You Can est une sacrée expérience auditive, et en effet, tu peux encore écouter Deerhoof, ça te fera le plus grand bien, cher lecteur !

Joyful Noise Recordings – 22 octobre 2021

 

Site webFacebookInstagramTwitter

 

Image bandeau : Jess Joy

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page