Barz

Barz

Quand il écrit des livres ou des choses diverses et variées, il signe Barz Diskiant. Quand il vend des livres à la Librairie de Paris, on l'appelle Alexandre. C'est aussi simple que cela.
27 septembre 2018 : Violence gratuite
Tout un poème

27 septembre 2018 : Violence gratuite

Violence gratuite Hier matin, au réveil, tu me frappes le torse, comme ça, d’un geste sec, sans raison apparente. La journée passe au souvenir de ce contact. Au soir je…
26 septembre 2018 : En voiture autonome dans Paris
Tout un poème

26 septembre 2018 : En voiture autonome dans Paris

En voiture autonome dans Paris Où le plaisir de faire un créneau ? Quand celui de klaxonner ? Pourquoi se priver d’une collision avec un vélo ? Quelle idée saugrenue…
25 septembre 2018 : Des enfants pour toutes ?
Tout un poème

25 septembre 2018 : Des enfants pour toutes ?

Des enfants pour toutes ? La construction de la nouvelle usine nataliste bat son plein, les prévisions de croissance sont rassurantes : les nouveaux-nés grandiront selon la courbe fournie par…
22 septembre 2018 : Mention : peut mieux faire
Tout un poème

22 septembre 2018 : Mention : peut mieux faire

Mention : peut mieux faire Nous avons beaucoup parlé de médiocrité mercredi soir à table avec ami et amour. De celle que l’on observe, de celle qui nous entoure, Elle…
21 septembre 2018 : Retraités
Tout un poème

21 septembre 2018 : Retraités

Retraités Que faire de nos déchets ? Invités à faire le tri, c’est bien, mais après ? La chaleur de l’été s’estompe, les vers ne pullulent plus dans la poubelle,…
20 septembre 2018 : Les raisons d’un loupé
Tout un poème

20 septembre 2018 : Les raisons d’un loupé

Les raisons d’un loupé Rien ni personne ne pardonnera le ou la responsable de ce désastre, tout le monde se regarde, autour de la table, les yeux effarés pleins d’incompréhension.…
19 septembre 2018 : L’avertissement
Tout un poème

19 septembre 2018 : L’avertissement

L’avertissement Faut-il vous prévenir, vous mettre en garde ? Vous dire que cela vous pend au nez, à tous ? Vous enjoindre à la plus grande des précautions ? Combien…
18 Septembre 2018 : Hidalgo plus seule que jamais
Tout un poème

18 Septembre 2018 : Hidalgo plus seule que jamais

Hidalgo Plus seule que jamais Viens, approche, n’aie pas peur, je ne mords pas, je n’aboie pas non plus, et je n’ai rien contre toi. Tu peux venir dans mes…
14 Septembre 2018 : Pourquoi Macron brise un tabou
Tout un poème

14 Septembre 2018 : Pourquoi Macron brise un tabou

Pourquoi Macron brise un tabou Éléphant dans un magasin de tabous S’employant à tout briser sur son passage Sans pour autant ramasser les miettes Qu’il préfère laisser au sol et…
13 Septembre 2018 : Vivre avec 1000 € par mois
Tout un poème

13 Septembre 2018 : Vivre avec 1000 € par mois

J’aimerais vivre avec toit, sous un toi, Qu’importe si tu rapportes 1000 € pour moi, Je pense à tes 1000 baisers par mois, Cela fait beaucoup je crois, peut-on étouffer…
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer