Back to...Séries

[Back To 1968] : Les débuts de Columbo à la télévision

Cette année sont fêtés les 50 ans de la série Columbo dont le premier pilote fut diffusé le 20 février 1968 sur la chaîne de télévision américaine NBC. Un anniversaire un peu faussé car le célèbre lieutenant au cigare et à l’imper existait bien avant et avait connu déjà une première diffusion à la télévision en 1960. Addict-Culture revient sur la genèse et les premières années du policier sans doute le plus populaire de la télévision.

L‘histoire commence dans les années 50 à Philadelphie. Willian Link et et Richard Levinson se rencontrent et nouent une solide amitié sur les bancs du collège d’Elkins Parks. Les deux amis partagent la même passion pour le roman policier et les énigmes. Ils demeurent inséparables durant le lycée puis l’université d’où ils ressortent diplômés en 1956. Ils commencent dès lors à écrire ensemble des nouvelles, des scénarios et, dès le début des années 60, pour la télévision.

MannixEn 1967, Link et Levinson créent la série policière Mannix ainsi nommée en souvenir d’un camarade de collège. La série, immortalisée par Mike Connors et le générique d’intro qui présentait le détective de Los Angeles sous la forme d’un split screen (écran divisé) sur une musique de Lalo Schiffrin, rencontre un succès populaire, même si elle est décriée par quelques critiques pour la violence de certaines de ses scènes.

À l’opposé du détective viril, les deux complices créent pour la télévision un nouveau personnage de flic, ce sera le lieutenant Columbo : « Columbo ressortait d’une forme consciente à la force impétueuse de Joe Mannix ».

En réalité, Columbo était né bien avant dans les imaginations de Link et Levinson. Inspiré du policier Porphyre Petrovitch du Crime et châtiment de Dostoïevski et du Père Brown de Gilbert Keith Chesterton, le personnage, alors nommé Lieutenant Fisher apparait en mars 1960 dans une nouvelle parue dans le Alfred Hichcock’s Mystery Magazine. L’intrigue est la suivante : Charles Lowe assassine son épouse mais tente de faire passer son crime pour une tentative de cambriolage ayant mal tourné, avec la complicité de sa maitresse. De retour à New York quelques jours plus tard, le meurtrier trouve sur le pas de sa porte un policier, le Lieutenant Fisher, qui demande à rentrer dans l’appartement pour mener l’enquête.

Agnes Moorehead

Link et Levinson parviennent à vendre leur histoire à la télévision. Le téléfilm intitulé Enough Rope est diffusé sur la NBC le 31 juillet 1960. Le lieutenant désormais nommé Columbo est alors joué par Bert Freed en complet-veston. Néanmoins l’audience n’est pas au rendez-vous et c’est un flop.

Déçus par cette adaptation télévisuelle mais pas découragés, Link et Levinson décident a de changer un nouvelle fois de support et d’adapter leur nouvelle en pièce de théâtre, titrée : Prescription : Murder Pour incarner les époux, les comédiens Joseph Cotten (Citizen Kane, Niagara) et Agnes Moorehad ( la mère de Samantha, Endora, dans la série Ma sorcière bien-aimée) sont retenus. Le lieutenant Columbo sera quant à lui joué par Thomas Mitchell, déjà très âgé à l’époque.

La première a lieu en janvier 1962 à San Francisco puis la pièce part pour une tournée de plusieurs semaines en Amérique du Nord. Elle connait un grand succès, le public se passionnant pour le policier, davantage que pour l’assassin, ce qui n’était pas prévu à la base. Elle sera jouée pendant cinq saisons consécutives durant les années 60.

Peter Falk

IIndépendamment de la pièce et revigorés par ce succès, Link et Levinson décident de réadapter leur nouvelle sous forme de scénario pour la NBC. Malheureusement, Mitchell décède en décembre 1962 et il faut trouver un remplaçant pour incarner le lieutenant Columbo au pied levé. Bing Crosby décline la proposition, Lee J. Cobb est retenu en Europe pour un tournage. C’est ainsi que Peter Falk se retrouve choisi pour incarner le policier. Columbo peut enfin effectuer son retour à la télévision.

Gene Barry
Gene Barry – Credit : Elmer Holloway

Au départ, aucune série n’est prévue, la production ne songeant qu’à un téléfilm isolé. L’intrigue de la nouvelle est modifiée et transposée à Los Angeles pour les besoins du tournage. Le rôle de l’époux meurtrier, désormais nommé Ray Fleming, est incarné par Gene Barry, populaire pour son rôle dans la série L’Homme à la Rolls. Intitulé Prescription : Murder ( Inculpé de meurtre), le téléfilm possède déjà les ingrédients qui feront le succès de la série. Columbo est affublé de son cigare et son imperméable, fait déjà des allusions à sa femme, évidemment invisible, et il n’apparait pas tout de suite. Il n’intervient d’ailleurs que trente minutes après le début du film, ce qui sera unique dans toute l’histoire de la série, laissant au téléspectateur le loisir d’observer et savourer le machiavélisme du plan du couple adultérin.

Mais ce qui est le plus marquant, c’est déjà la mise en place du duel entre les deux personnages principaux qui sera la règle d’or de la série. Comme dans tous les épisodes par la suite, l’assassin est ici un personnage riche et qui se croit intouchable, manœuvrant même pour faire dessaisir de l’affaire le lieutenant. Face à lui, Columbo joue déjà ce personnage un peu boulet, un peu lunaire, maladroit et faible, qu’il semble facile de mener en bateau. Une des scènes les plus mémorables est sans doute celle où le psychiatre Ray Fleming lance au lieutenant que ce dernier joue à l’idiot pour mieux le berner alors qu’il est en réalité perspicace, fin et intelligent.

Le téléfilm est diffusé le 20 février 1968 et cette fois-ci le succès est au rendez-vous. NBC et la compagnie Universal proposent par conséquent un prolongement et de pérenniser le personnage du lieutenant à travers une série télévisée. Link, Levinson et Peter Falk qui souhaitent passer à autre chose trainent des pieds mais finissent par accepter durant l’année 1970. Il faudra attendre encore le tournage d’un deuxième téléfilm pilote, Rançon pour un homme mort, diffusé en avril 1971, pour que la série démarre véritablement le 15 avril 1971 avec la diffusion du premier épisode, Le livre témoin, réalisé par un jeune réalisateur encore peu connu … Steven Spielberg !

Alors, certes, le lieutenant Columbo est né quelques années auparavant mais c’est bien en 1968 qu’il prend vie dans l’esprit des téléspectateurs et connait le succès à l’écran avec la première interprétation de Peter Falk duquel il sera dès lors impossible de dissocier le policier, tant ce rôle semblait taillé pour lui. Il y aura en tout 69 enquêtes où Columbo n’aura de cesse d’affronter les riches de ce monde pour mieux les faire tomber. Une revanche des prolétaires sur les puissants qui explique sans doute le succès populaire jamais tari de la série.

 

  •  
    29
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer