Brèves de Platine

Black Midi, feu infernal !

Hellfire– Black Midi

 

Petite mais indispensable séance de rattrapage pour un album paru mi-juillet, alors que tout le monde avait déjà les doigts de pieds en éventail. Les londoniens de Black Midi ont en effet poursuivi leur impressionnante Cavalcade  avec Hellfire, leur déjà troisième album en a peine 7 ans d’existence et au titre prémonitoire de l’infernal été que nous avons passé.

Le trio (Geordie Greep (guitares et voix), Cameron Picton (basse) et  Morgan Simpson (batterie)) a gardé la même formule que sur le disque précédent, ouvrant son univers de plus en plus baroque à une multitude de musiciens invités à partager leurs délires soniques et mélodiques.

Hellfire semble condenser l’énergie brute de Schlagenheim à éclectisme débridé de Cavalcade, glissant peu à peu leur rock expérimental vers des territoires de plus en plus inattendus. Jazz-rock (Sugar/Tzu), flamenco (Eat Men Eat), comédies musicales (The Race Is About To Begin, The Defence),  il se passe de drôles de  choses dans  le cerveau en perpétuelle ébullition de Geordie Creep, de plus en plus crédible en  Frank Sinatra 2.0 et ses deux camarades toujours aussi doués instruments en mains.

Déroutant et époustouflant, Hellfire va dans tous les sens, ose toutes les directions et les changements de rythme, quitte à nous perdre quelque peu, mais toujours éblouis par tant de talents. On attend forcément la suite avec une impatience encore plus grande, tant Black Midi est définitivement parti pour nous construire la discographie la plus intrigante et passionnante de cette décennie !

Rough Trade Records– 15 Juillet 2022

 

Site webFacebookInstagramTwitter

 

Image bandeau : Atiba Jefferson

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page