Brèves de Platine Chronique Musique

Brèves de Platine #15

Écrit par Team Musique
Retour en bref sur une sélection d’albums sortis ces dernières semaines.

Hooton Tennis Club – Big Box Of Chocolates

hooton-tennis-club-big-box-of-chocolatesDepuis la nuit des temps, le rock regarde dans le rétroviseur pour s’inspirer et se renouveler. Nous avons tendance à ignorer les groupes pour qui les influences semblent trop évidentes. Pourtant quelque chose d’inexplicable fait que “Big Box Of Chocolates”, deuxième album des Liverpuldiens de Hooton Tennis Club échappe à la règle. C’est même un disque qui n’aura jamais aussi bien porté son titre. Car, tel un premier chocolat en entraînant un autre, impossible de résister à l’enchaînement parfait de ces douze bombes pop. “Growing Concerns” titre d’ouverture est une rencontre jouissive entre Deerhunter et Blur. Le chant de Damon Albarn et le jeu de guitare de Graham Coxon ont d’ailleurs laissé des traces indélébiles sur presques tous les titres de l’album. Seul “Statue of the Greatest Woman I Know” dénote légèrement avec son psychédélisme lads. L’album est merveilleusement bien écrit la sublime production d’Edwyn Collins fait ressortir un son live parfois puissant à d’autres moments plus cristallins. Le nombre de singles potentiels est impressionnant (« Bootcut Jimmy The G », « Bad Dream », « Sit Like Ravi » etc), on trouve même un hymne à chanter en chœur dans les stades, “O Man, Won’t You Melt Me”.  Si les Hooton n’ont rien inventé d’original, ils réussissent le tour de force d’avoir sorti une des excellentes surprises pop de ces derniers mois. Un album jouissif.

Big Box Of Chocolates est disponible chez Heavenly Records/PIAS

David Jégou

Écouter


Yuko – Cher Ami

yukoLa voix de Kristof Deneijs est touchante, parfois térébrante. Comme chez Blonde Redhead, on sent un déchirement imminent, une fêlure qui rend chaque morceau si beau. Yuko est un mélange mystérieux et extraordinaire. Folktronica, post-rock, pop … Les influences semblent riches pour ce quatuor belge, et l’inspiration teintée de mélancolie. Cher Ami, leur troisième album, est musicalement dans le prolongement de ce qu’ils ont accompli précédemment. Ils nous proposent cependant un angle d’écoute différent, puisqu’il s’agit d’un film-album.  Des images et des sons, comme pour mieux s’imprégner de leur univers sombre. Au travers de mélodies tortueuses et torturées, ils racontent l’histoire de trois animaux durant la Première Guerre Mondiale: Sergeant Stubby (le chien américain), Jenny (l’éléphant allemand) et Jackie (le singe). Trois personnages créés par trois dessinateurs: Ivan Petrus Adriaenssens, Roman Klochkov et Gustavo Garcia. Les neuf morceaux sont comme le trait :abrupts. Entre fonds sourds et guitares glaçantes, Cher Ami plante un décor froid et sublime.

Disponible depuis le 15 septembre 2016 chez De Commerce et Lannoo. 

Camille Locatelli

Écouter


Yak – Alas Salvation

yak_-_alas_salvationOn a failli passer à côté d’Alas Salvation, le premier album de Yak, jeune trio londonien et on se demande bien pourquoi tant, à l’instar de leur patronyme qui claque comme un coup de fouet, ça envoie du bois. Et du meilleur !

Oliver Burslem, Andy Jones et  Elliot Rawson, nos 3 jolis et vilains garçons, balancent un garage rock puissant et lourd avec quelques nuances psychédéliques, dans la lignée de Drenge, leurs excellents compatriotes ou de l’autre côté de l’Atlantique, Metz, en moins radical tout de même. Yak est en effet capable de baisser le tempo, les mélodies, certes bien enfouies sous les coups de butoir de la batterie, sont clairement là et bien plus malignes qu’on pourrait le penser à la première écoute. Doo Wah, par exemple, rappelle clairement les Strokes de la grande époque.

Des prestations scéniques épiques, un chanteur qui fera aussi bien pâmer votre petite sœur que son copain équarrisseur, vous voilà prévenus, Yak attaque !

Alas Salvation est disponible depuis mai 2016.

Beachboy

Écouter


Bad News From Cosmos – Minn Sjó

bad-news-from-cosmosQuittons donc notre sempiternel axe Londres-New-York pour porter un regard bien plus à l’est, sur des terres bien moins fréquentées par le fan de musique pas comme les autres, et intéressons nous donc à Bad News from Cosmos. Malgré un patronyme qui fleure bon la perfide albion version la tête dans les nuages, ce duo  se compose en effet d’Iryna Bodnar et d’Andrii Hrachov et nous vient en réalité d’Ukraine, d’Odessa, plus précisement.

Bad News From Cosmos nous offre avec Minn Sjò, leur nouvel album,  un délicieux voyage cosmique et mélancolique, où pop, chillwave et expérimentations font bon ménage. La voix éthérée et mutine d’Iryna est nimbée de synthés planants et lumineux et l’heureux auditeur se retrouve bientôt en apesanteur, la tête dans les étoiles, le sourire aux lèvres …

Minn Sjó est disponible chez Anywave Records depuis le 29 novembre.

Beachboy

Écouter


Kid Parade Turtle Waltz

kid-paradeAlors qu’on se caille gentiment les miches depuis quelques jours, Kid Parade a tout prévu et nous offre avec Turtle Waltz, un album parfait pour réchauffer l’atmosphère et nous envoyer vers des contrées bien plus accueillantes et ensoleillées. Derrière cette jolie troupe enfantine se cachent 4  parisiens embarqués par la douce et jolie voix de Jean-Baptiste Ayoub, pour un magnifique voyage pop-folk entre Beach House (Manuel Calderon aux manettes) et Mac DeMarco.

Joie et tristesse traversent à part égale, ces 9 comptines fort bien troussées, qui invitent aussi bien à la danse qu’à la contemplation. Les mélodies s’incrustent immédiatement et leur évidente simplicité cache en réalité une vraie complexité digne des meilleurs orfèvres pop. Turtle Waltz est une élégante mécanique, enchanteresse même par moments, sur les merveilleux I Feel Alright, My Dog Is A Cat ou autres Raft On The Sea.

Turtle Waltz est sorti chez Lafolie records/Differ-Ant le 28 octobre.

Beachboy

Écouter

Ajouter un commentaire