Conseils de lecture de l'étéLittérature EtrangèrePoésie

« Chamber Music » suivi de « Pomes Penyeach » de James Joyce

Les Éditions de la Différence publient un recueil inédit des poèmes de James Joyce, compilant pour la première fois, et dans une nouvelle traduction, deux recueils de l’écrivain irlandais : Chamber Music, publié pour la première fois en 1907, et Pomes Penyeach publié par la librairie Shakespeare & Co en 1927, qui, 6 ans auparavant, publia Ulysse.

Quand on lit ces poèmes, on reconnaît l’importance historique, mais peut-être moins la modernité des poèmes de Chamber Music, si ce n’est le goût pour une musicalité des mots. Dans Pomes Penyeach, on perçoit plus de complexité, l’expérience de l’écriture est passée par là, et permet à Joyce de restituer des imageries très mélancoliques.

Ce recueil permet d’aborder le travail de James Joyce sous un nouveau jour. Découvrir alors qu’il fut tout d’abord attiré par une poésie classique et bucolique. Puis, après le tournant moderne pour la littérature que furent les œuvres majeures de l’écrivain, la poésie devient plus mélancolique, plus inventive. Ce recueil, traduit et présenté par Pierre Troullier, est un témoin de l’évolution d’un des grands écrivains du XXème siècle.

Chamber Music suivi de Pomes Penyeach de James Joyce, traduit par Pierre Troullier,  Éditions de la Différence.

 Nous sommes au regret de vous annoncer que les Editions de la Différence ont été contraints de déposer le bilan. Aussi, si vous voulez vous procurer ce titre nous vous conseillons de vous dépêcher. Et puis, peut-être que cela pourrait les aider…

  •  
    67
    Partages
  • 67
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer