Littérature Francophone

Il était zéro fois, des « contes défaits » par Oscar Lalo

Ecrit par Sane

Il était zéro fois, des enfants défaits qui ressemblaient tous à des nuages, des nuages qui ne pleuvent jamais. Des nuages muets emmurés dans leur solitude par une directrice de colonie de vacances tyrannique et son mari.

L’histoire d’enfants perdus par les adultes. Troupeau docile envoyé au pays des sévices. Un conte cruel où le silence est roi et la douleur est reine.

L’histoire d’un enfant incapable de devenir adulte, prisonnier des gestes qu’il ne peut oublier ; englué dans ses souvenirs poisseux et incertains. Et ces questions qui reviennent toujours en boucle : Pourquoi n’avoir jamais dit non ?, Pourquoi n’avoir jamais crié ?

les-contes-defaits

Le silence, briseur d’âmes, devient le complice de la non-assistance à enfants en danger. La mémoire en lambeaux lacérée par la directrice et son mari prédateur d’enfants.

Ce livre est comme un cri dans la nuit étouffé par le silence.

Le narrateur affronte son passé en regardant la nuit droit dans les yeux. Il écrit car c’est le seul moyen d’oublier le viol de sa petite enfance. Cette obscurité qui s’est installée dans sa vie d’adulte. Ecrire pour réparer son monde et apprendre à vivre. Ecrire pour arrêter d’être coupable de s’être fait voler son innocence. Ecrire pour réparer mais pas pour se venger…

Un roman extrêmement touchant qui évoque, avec pudeur et poésie, le silence de l’indicible. Oscar Lalo fait, avec Les contes défaits, une entrée magistrale dans la littérature.

Les contes défaits de Oscar Lalo, Editions Belfond, Août 2016

Lire un extrait :

Ajouter un commentaire