Littérature Jeunesse

Dans la forêt sombre et profonde, une randonnée inquiétante !

Il arrive parfois qu’à la lecture d’un livre de littérature de jeunesse je sois déçu. Propos et histoire simplistes, dessins qui ne sont pas à mon goût. Un test s’impose alors : le lire à ma classe.

Voilà, Dans la forêt sombre et profonde m’a laissé de marbre, à la première lecture. Encore une randonnée ? À peine quelques lignes par page ? Un livre pour les petits donc. 
Il faut donc le proposer en classe, pour être sûr.
Et là, c’est le petit miracle : les plus jeune de la classe adorent. Normal ou presque. Mais surprise, les grands aiment encore plus. Oui, oui, les pré-ados qui reprennent en cœur « Au clair de la lune, mon ami Pierrot … » ça n’a pas de prix. Espérons qu’ils s’en souviendront !

Dans la foret sombre

Dans la forêt sombre et profonde nous parle bien sûr d’une forêt dans laquelle on voit des yeux, on entend des choses qui font peur :

… des crocs s’entrechoquent. Delphine Bournay


Il y a aussi des hurlements.
Tout pour nous effrayer donc. 
Les dessins minimalistes et les couleurs sombres participent à cette angoisse du début du livre.

Dans la foret sombre

La surprise qui arrive ensuite et que nous gardons n’en sera que plus grande. Elle fait véritablement éclater de rire les enfants.
La randonnée peut commencer.

Dans la foret sombre

Et encore, nous ne vous dévoilons pas l’énorme rebondissement de la toute dernière page qui nous fait repartir au tout début de l’histoire, pour le plaisir de tous.

Dans la forêt sombre et profonde a donc passé le test ultime avec un très grand succès.

 


 

Dans la forêt sombre et profonde de Delphine Bournay 

 

L’école des loisirs,  novembre 2021

 

Site webFacebookInstagramTwitter


Image bandeau : Couverture du livre

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page