Éphéméride Musique

15 mars : 1919, Naissance de Nat King Cole

Nat King Cole
Wesley Prince, Oscar Moore et Nat King Cole, Zanzibar New York, 1946

Nathaniel Adams Coles, dit Nat King Cole, est un chanteur et pianiste américain de jazz et de rhythm and blues, né le 17 mars 1919 à Montgomery (Alabama). Associé au courant du jazz vocal, il est considéré comme l’un des plus grands crooners des années 1950.

Fils de pasteur, il apprend à jouer de l’orgue et enchaîne avec le piano dès 12 ans, étudiant le jazz, le gospel mais aussi la musique classique. A l’adolescence, il commence à se produire avec son frère, contrebassiste, et s’installe à Los Angeles en 1937. Il forme alors le Nat King Cole Trio, un ensemble de jazz qui se fait vite connaître.

Le groupe est rapidement sollicité par les maisons de disque et Cole fait sa première apparition au cinéma dans Citizen Kane d’Orson Welles (1941), dans lequel il joue le rôle d’un pianiste. Il débute sa carrière de chanteur avec la sortie de son single Starighten Up & Fly High en 1943. En 1944, son groupe passe deux fois sur l’émission de radio The Orson Welles Almanach, très écoutée par les soldats américains. D’abord fidèle au style jazz, il enregistre par la suite des morceaux plus commerciaux à destination du grand public. Parmi ses titres à succès, on peut citer son titre phare Unforgettable, sacré disque de platine en 1953.

En 1956, il fait partie des premiers afro-américains à présenter une émission de télé dans une Amérique encore ravagée par le racisme, le Nat King Cole Show. Victime lui-même d’actes racistes, menacé par le Ku Klux Klan encore actif, il cesse de jouer dans le Sud et apporte son soutien au Mouvement des droits civiques.

Entre la fin des années 50 et le début des années 60, il enregistre ses derniers tubes et fait quelques apparitions au cinéma. Il meurt le 15 février 1965 à 46 ans à peine, à Santa Monica en Californie.

  •  
    5
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire