Mort à la poésie

Épisode 49 : Nathan Trantraal

Nathan Trantraal
Nathan Trantraal – Vache enragée – Lanskine 2020

 

Salut à vous,

Je suis très heureux de vous retrouver pour une nouvelle saison de ce balado consacré à la poésie contemporaine. Après une année consacrée notamment à la production francophone (Québec, Belgique, France), j’aimerais cette année vous emmener aux quatre coins du globe pour parler de poésie internationale. Il y a bien sûr l’inépuisable débat sur l’intraduisibilité de la poésie : je n’y prendrai pas part. Si les textes que je lis m’apportent sens et émotions, je considère que le traducteur ou la traductrice a fait son rôle de passeur.

Découvrons aujourd’hui Nathan Trantraal, poète sud-africain né au Cap en 1989. Il est également journaliste, traducteur et auteur de bandes dessinées. Il écrit en kaaps, dialecte afrikaans qu’il revendique comme une langue à part entière. Son recueil Vache enragée, paru initialement en 2015 et lauréat du Prix Ingrid-Jonker, vient d’être traduit par Pierre-Marie Finkelstein pour les éditions Lanskine.

Nathan Trantraal sera présent au festival MidiMinuitPoésie qui se tiendra à Nantes du 6 au 10 octobre 2020.

Bonne écoute !

 

RssITunesSpotifyDeezerPodcloud

 

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

Illustration : Cécile Le Berre

  •  
    43
    Partages
  • 42
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page