Brèves de Platine

Foes and Darlings

[mks_dropcap style= »letter » size= »75″ bg_color= »#ffffff » txt_color= »#000000″]D[/mks_dropcap]ésormais vétérans de la scène pop lyonnaise, Julien SnF, ex Julian Fuzz, et ses acolytes sont revenus en toute fin d’année dernière avec un nouvel album qui, sous les abords stylés d’une pochette dont on a tout de même du mal à penser qu’elle présente une technique efficace de protection contre le virus, perpétue l’art d’une musique fidèle aux canons classiques hérités des sixties, enrichie d’une sorte de sagesse qui est l’apanage de ceux qui ont vécu.

Win The War se présente en éclaireur, entre pincement au cœur, apaisement et fierté, signe d’un groupe humble mais sûr de ses forces. Parfait pour mettre l’auditeur en appétit pour la suite ; ils l’avaient déjà fait avec Soul Of Your Man sur le précédent Mostly Darlings.

Aux environs de la cinquantaine, les toujours gones savent toujours flatter l’oreille, à mi-chemin entre influences d’outre-Manche (la lumière BeatlesKinks scintille sur Northern Breeze chanté par le claviériste Pierre Depraz) et héritage fondamental du  folk américain. Les musiciens ont mis la pédale douce sur l’impétuosité de leurs jeunes années pour proposer des morceaux essentiellement mid-tempo, sans le côté barbant de ce format car ils ont toujours le chic pour glisser ici une mélodie séduisante, là des bidouillages sonores stimulants.

A l’unisson, les thèmes abordés sont la mi-parcours dans une existence ou le départ d’un fils qui prend son autonomie. La voix de Julien demeure aussi lascive et nasillarde que l’avait qualifiée une revue pop moderne à la fin du siècle dernier. Elle épouse parfaitement la mélancolie qui imprègne subtilement l’orientation de l’album,  mais sait aussi se faire malicieuse. A ses côtés, Pierre utilise sa large palette d’orgues pour colorer le tableau.

Pour résumer, absolument aucun titre un peu faiblard à signaler. Foes And Darlings, en ces temps pandémiques, c’est un tout petit peu moins de fièvre qu’avant, mais pas moins d’ardeur.

Foes and Darlings

Foes and Darlings / st

Sorti le 6 décembre 2019 sur Day Off (autoproduit) et leur Bandcamp

 

[mks_button size= »large » title= »En écoute » style= »squared » url= »https://foesanddarlings.bandcamp.com/album/foes-darlings » target= »_blank » bg_color= »#000000″ txt_color= »#FFFFFF » icon= »fa-volume-up » icon_type= »fa » nofollow= »0″]

[mks_button size= »small » title= »Site web » style= »squared » url= »https://foesanddarlings.bandcamp.com/album/foes-darlings » target= »_blank » bg_color= »#f5d100″ txt_color= »#FFFFFF » icon= »fas fa-globe » icon_type= »fa » nofollow= »0″] [mks_button size= »small » title= »Facebook » style= »squared » url= »https://www.facebook.com/foesanddarlings/ » target= »_blank » bg_color= »#3b5998″ txt_color= »#FFFFFF » icon= »fab fa-facebook » icon_type= »fa » nofollow= »0″]

Image bandeau : Photo de Zoom

  •  
    146
    Partages
  • 145
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page