Chronique Musique Musique

La Vérité sur Frànçois and The Atlas Mountains

FATAM credit mathieu demy L1015674.jpeg

Crédit photo : Mathieu Demy

Frànçois and The Atlas Mountains a réussi son pari. Leur nouvel opus est d’ores et déjà un succès critique et populaire.

Cet album, Piano Ombre, est une œuvre délicate, toute en poésie. Le climat de cet album se situe toujours, comme toujours avec Frànçois and The Atlas Mountains, aux frontières de la pop anglaise, de la chanson réaliste française et de rythmes africains.

Ce disque aborde des thèmes tels que le voyage, la quête d’identité, la découverte, la recherche, la conviction et la résolution. Il sonne aussi comme un bilan, celui des espoirs, désespoirs, rêves de jeunesse et désillusions.

L’album débute par le titre « Bois » qui fait appel à un matériau solide, calme, apaisant, dense mais qui rappelle aussi cette comptine enfantine qui parlait de la belle … François n’est pas sans y faire écho en disant qu’il n’ira plus au bois et termine par « l’amour a déçu ».

Le second titre « La vérité » vous le connaissez tous, vous balancez la tête de gauche à droite en l’écoutant depuis déjà quelques semaines.

L’album se termine par le titre « Bien sûr », une ôde à la vie, à l’amour, un bilan, une lumière éblouissante et la beauté des enfants qui ne sont aujourd’hui que l’image d’un futur lumineux.

Cet album parle d’amour du début à la fin, de la difficulté d’aimer, de l’amour d’aimer, de l’amour déçu. Alors qui ne pourrait s’y retrouver ne serait-ce qu’un peu ?

 Album en écoute sur Deezer ICI

Disponible chez Domino Records depuis le 17 Mars

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

1 commentaire

Ajouter un commentaire