Chronique Musique Musique

Franklin, un Cold Dreamer envoûtant

 

 

Franklin-ColdDreamer

J’ai découvert Franklin, il y a quelques semaines, à travers un flot de nouveautés. Tant de nouveautés à écouter, apprécier, se lasser, rejeter… La toile détient abondance de nouveaux groupes, nouvelles tendances qui attirent ou non notre attention. Parfois l’on peut passer à côté de certaines perles mais ce titre Cold Dreamer m’a convaincue qu’il fallait prêter une attention particulière à ses initiateurs.

Franklin, c’est la collaboration organiquement logique de Frank Rabeyrolles et du producteur Lockhart. A l’origine, Franck Rabeyrolles sévissait sous le nom de Double U jusqu’à l’album #8 sorti sous son propre nom. Lockhart, lui, continue de sévir sous son patronyme avec, entre autres, son nouvel EP, Toi en écoute sur Soundcloud.

Cold Dreamer, sorti le 19 Mai chez Plug Research est un voyage intergalactique lumineux qui vous éblouit de ses belles vibrations.

Cet album est destiné aux rêveurs, aux lunaires que vous êtes. Mais à ceux qui aiment que ces voyages intérieurs soient salvateurs et incandescents. Les morceaux sont souvent enveloppés de nappes diffuses ou de choeurs élégants.

L’album débute par le sublime morceau instrumental Plansee, symphonie électro-post-rock délicate et nirvanesque. L’enchaînement avec la pop lancinante et captivante de Washing et If I Was A Wolf  est subtil et harmonieux.

Petite pause avec l’instrumental Always The Same Birds dont les mélodies et les arrangements sont travaillés avec soin, délicatesse et par lequel nous nous laissons piéger avec délice.

Puis vient le moment de Give Me A Break  (en écoute ci-dessus) à la ritournelle obsédante mais ce serait sans compter sur Under The Rainbow qui magnifie encore cet opus avec sa superposition minutieuse de sonorités. Chaque titre mériterait une étude approfondie tant la musicalité est ingénieuse. Pour ma part, le titre Cold Dreamer est devenu un morceau obsédant. Aucun jour ne se passe sans que je ne l’écoute au moins une fois depuis sa sortie. C’est un titre que je verrais bien s’inscrire dans une future BO de Xavier Dolan.

Tous les morceaux de cette réalisation sont grisants, obsédants et éthérés. Franklin nous révèle une part de mystère mais aussi une magnificence de textures sonores au magnétisme envoûtant.

En écoute sur Deezer :

Et sur Spotify :

Tumblr Franck Rabeyrolles – Facebook Officiel Lockhart – Site Officiel Plug Research

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire